« Riverdream » de George R. R. Martin

Riverdream


Résumé :

1857, Sud des États-Unis. Abner Marsh, autrefois à la tête d’une compagnie navale prospère, ne possède plus que sa réputation d’excellent capitaine. Un soir, à Saint-Louis, il reçoit une étrange proposition : Joshua York, un inconnu au teint pâle, lui offre la somme suffisante pour construire le plus majestueux des bateaux, à la condition de le prendre comme associé et d’accepter ses amis à son bord. Le rêve d’Abner devient réalité : Le Rêve de Fevre surpasse en splendeur et en rapidité tous les autres bateaux à vapeur sur le Mississippi. Le voyage sur le Grand Fleuve commence, mais d’étranges rumeurs se répandent parmi l’équipage. Car Joshua et ses amis fuient la lumière du jour…

Extrait :

– Pragmatique. Je veux un homme pragmatique. UN homme qui se concentre sur sa part du boulot, et qui ne pose pas trop de questions sur mon compte. J’accorde une grande importance à mon intimité. Si certaines de mes décisions devaient paraître étranges, arbitraires ou capricieuses, il ne saurait être question de les discuter pour autnt. Comprenez-vous ces exigences ?
Marsh lissait sa barbe, l’air songeur.
– Et si je disais que oui ?
– En ce cas, nous devenons associés; Vous abandonnez la compagnie à vos gérants et à vos employés, et vous partez en voyage avec moi sur le fleuve. Je prendrai la casquette de capitaine. Et vous, celle de pilote, de second, de co-capitaine, comme vous voudrez. La conduite du bateau, je vous la laisse entièrement. Je ne donnerai pas souvent d’ordre, mais quand ce sera le cas, vous veillerez à ce qu’on m’obéisse sans poser de question. Des amis à moi voyageront avec nous, en cabine, gratuitement. Je jugerai peut-être opportun de leur attribuer une place sur le bateau, avec le poste de mon choix. Vous ne remettrez pas ces décisions en question. Il se peut que je retrouve d’autres amis le long du fleuve et que je les invite à bord également. Vous les accueillerez. Si vous acceptez ces conditions, capitaine Marsh, nous deviendrons riches ensemble et nous voguerons sur votre fleuve dans l’opulence et le luxe.

Mon avis : ♥♥♥♥

C’est le premier roman que je lis de cet auteur, oui je sais… Le célèbre Trône de Fer m’attends ! On m’avait conseillé de lire celui-ci pour me familiariser avec la plume de George R. R. Martin avant de me lancer dans les pavés de son best-seller. C’est chose faite et non seulement j’ai adoré l’histoire mais j’ai, en plus, vraiment accroché avec l’écriture de l’auteur 🙂 Du coup, la saga Trône de Fer ne perd rien pour attendre !
Cette histoire à de multiples facettes, on suit Abner – personnage centrale – qui veut absolument devenir le grand capitaine du bateau le plus rapide de son siècle. Grâce au Rêve de Fevre, il commence à toucher son but mais c’est sans compter sur nos amis les vampires pour venir semer la zizanie. Je me suis autant attaché qu’Abner à ce bateau, moi qui ne suis pourtant pas une navigatrice dans l’âme de premier abord j’avoue que je me suis pris au jeu. D’un autre côté, il y a l’amitié assez étrange qui se tisse entre Abner et Joshua que j’ai particulièrement apprécié suivre. Tout les personnages de l’auteur étant en plus approfondis à la perfection, jusqu’à leur façon de s’exprimer, c’était fort agréable.
Mais pour en venir au point crucial de l’histoire, parlons vampires xp George R. R. Martin installe dès le début un climat oppressant et mystérieux, bien que l’histoire soit un peu longue à démarrer on est ensuite pris au piège par l’intrigue. On découvre un renouveau complet pour le mythe du vampire, plutôt inédit. Oublions tout ces vampires à l’eau de rose servis depuis quelques temps à toutes les sauces, là on retrouve les bons vieux méchants vampires, malsains et prédateurs, qui nous était magnifiquement présentés dans « Entretien avec un vampire » de Anne Rice. J’ai adoré les vampires de ce roman avec une histoire revisitée qui pourrait parfaitement coller à la réalité.
L’époque est également très bien choisie, le style vestimentaire de ce siècle donne encore plus de charisme et de mystère au personnage de Joshua. Mais il permet aussi à l’auteur de parler d’un sujet grave : l’esclavage. Il crée d’ailleurs un lien entre l’homme se disant moral – qui fait subir des horreurs à son peuple sous couvert de la différence – et le vampire soit disant immoral – tueur de sang froid en quête de sang chaud et qui soumet les siens par son regard. Cette mise en corrélation entraîne des interrogations utiles et nous montre qu’un roman fantastique peut lui aussi poser de vrais questions. En bref, j’ai vraiment passé un agréable moment avec cette lecture et je vous la recommande, d’autant plus si vous aimez les vampires 🙂
Les + : de l’originalité sur le thème des vampires, un cadre superbe et des personnages très bien approfondis.
Les – : un peu long au démarrage et quelques raccourcis utilisés dans les actions.

Livre lu dans le cadre du challenge Mystère 2016 initié par Frogzine avec utilisation d’un joker : it’s my choice. Thème choisi : Vampires.
Publicités

7 réflexions sur “« Riverdream » de George R. R. Martin

  1. Pingback: Bilan Lectures Avril 2016 ♣ PALM Mai 2016 | Les Lectures de Nina

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s