« Fucking Business » de Do Raze

Fucking Business_montage_2.indd


Résumé :

Bleu tue pour une organisation secrète qui a pour seul objectif de maintenir son pouvoir sur le monde. Trop talentueuses, trop avant-gardistes, trop dangereuses pour l’oligarchie, les victimes sont sacrifiées sur l’autel du capitalisme. Bleu est ce qu’on appelle un tueur à gage corporate.
Mais alors qu’il se prépare à éliminer sa trente-cinquième victime, son monde si bien organisé se met à vaciller.
Avec la puissance que seul un polar d’anticipation peut offrir, Do Raze livre une vision effroyablement pertinente sur notre monde et la fracture générationnelle que nous sommes en train de vivre.

Mon avis : ♥♥♥♥

Dans un premier temps, je remercie Agnès Chalnot et HC Editions pour l’envoi de ce service-presse. Un roman que je suis ravie d’avoir découvert et sur lequel je n’aurais pas nécessairement arrêté mon choix dans le commerce 🙂 De plus, je tiens à présenter mes excuses pour le retard de la chronique – comme vous le savez, les examens ainsi que le stress qui en découle m’ont dans un premier temps laissé peu de temps, puis après coup, un besoin d’éloignement de tout ce qui était lié à la lecture… Repos intellectuel oblige !
Mais revenons à notre roman… Voici une brillante vision de la société décadente qui est la nôtre, et surtout une belle analyse d’un des éléments déclencheurs de cela : notre cher – ou plutôt cher à nos politiciens – et tristement célèbre CAPITALISME ! Fucking Business donc ! On suit Bleu, tueur corporate, dont le métier est de tuer physiquement, psychologiquement ou socialement des personnes devenant gênantes car trop brillantes. Un triste réalisme nous arrive en pleine tronche. A travers Bleu, on suit également sa Shadow, petite tueuse en herbe qui apprend le métier. Un métier qui paye, un métier dont Bleu et Shadow semblent ravi… jusqu’à ce contrat. Un contrat qui fait tout basculer !
J’ai aimé l’univers mis en place par l’auteur, son air de ne pas y toucher alors que ce roman est profondément politique. Un cri contre le capitalisme et ses fonctionnements qui gangrènent les esprits et les valeurs humaines laissant apparaître une société orgueilleuse, envieuse et cruelle. Les personnages sont rock’n’roll, surtout la petite killeuse pas si petite que cela ! On se plait ainsi à les suivre et à en apprendre plus sur eux, un véritable plaisir qui s’accompagne de l’envie de connaître le dénouement de cette sale affaire dans laquelle est Bleu. En clair, j’ai passé un bon moment de lecture avec ce roman !
Néanmoins, j’ajoute qu’à certains moments j’ai trouvé un essoufflement dans l’intrigue mais je laisse cela tout de même un peu en suspens au vue de mon besoin de souffler qui a surement joué dans cette sensation. Je ne développerais donc pas ce point plus que cela 🙂

3 réflexions sur “« Fucking Business » de Do Raze

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s