♥♥♥ Concours 100 abonnés ♥♥♥

gif-scorbut-concours

Hello mes croq’mots !

Cette semaine pour ma plus grande joie, j’ai passé la barre des 100 abonnés 😀 Je tiens donc dans un premier temps à tous vous remercier de me suivre, de m’écrire des petits mots et de m’offrir le plaisir de partager avec vous mes lectures ! Depuis ma décision de me lancer dans l’aventure blogesque, mes lectures sont encore plus agréables et enrichissantes en sachant à l’avance que je vais pouvoir les partager avec vous, en discuter, découvrir d’autres horizons à travers vos blogs et vos lectures… En bref que du bonheur ! Donc toujours dans cette envie de vous remercier, je mets en place aujourd’hui un petit concours qui vous permettra de gagner l’un de mes derniers coup de cœur !

Mais, dis moi Nina, quels sont les lots ?

J’ai décidé de vous laisser le choix entre trois de mes derniers coups de cœur ! Chacun des livres est issu des œuvres des trois « Auteurs à l’honneur » que j’ai déjà réalisé depuis la création du RDV mensuel 🙂 Chaque livre sera accompagné d’un beau marque-page ! Alors, place aux livres :

Mais alors, comment participer et y a-t-il des règles ?

Rien de plus simple, je vous invite à me laisser en commentaire votre envie de participer au concours ainsi que le choix du livre qui vous donne envie, et ce jusqu’au 30 juin de cette année ! En ce qui concerne les règles, il faut simplement être abonné à mon blog et habiter en France… Je m’excuse d’avance pour ceux qui me suivent et habitent à l’étranger, malheureusement pour des raisons financières, je ne peux pas me permettre un envoi trop longue distance… :/
Un petit plus qui n’a rien d’obligatoire, l’abonnement à mon Facebook et/ou mon Instragram – dont vous trouverez les noms dans l’onglet « Contacts » – multipliera vos chances de gagner ! Si vous faites ce choix, dites le moi dans le commentaire accompagné du nom sous lequel vous vous êtes inscrits 🙂

Je vous dis à très vite et encore merci pour toute cette joie !

bandeau_concours

 

Publicités

« Un roman français » de Frédéric Beigbeder

roman-francais-frederic-beigbeder-l-e4hejd


Résumé/Extrait :

C’est l’histoire d’un grand frère qui a tout fait pour ne pas ressembler à ses parents, et d’un cadet qui a tout fait pour ne pas ressembler à son grand frère.
C’est l’histoire d’un garçon mélancolique parce qu’il a grandi dans un pays suicidé, élevé par des parents déprimés par l’échec de leur mariage.
C’est l’histoire d’un pays qui a réussi à perdre deux guerres en faisant croire qu’il les avait gagnées […].
C’est l’histoire d’une humanité nouvelle, ou comment des catholiques monarchistes sont devenus des capitalistes mondialisés.
Telle est la vie que j’ai vécue : un roman français.

Mon avis : ♥♥♥♥♥

Frédéric Beigbeder signe ici le plus beau de ses romans ! Encore une autobiographie mais celle-ci nous fait découvrir un autre Beigbeder – ce personnage cynique et cinglant, parfois dans la limite de l’arrogance et tête à claques pour certains – nous montre ici une sensibilité qu’on ne lui connaissait pas. Clairement, on aime ou on aime pas moi en tout cas j’adorais déjà et c’est avec plaisir que j’ai rencontré ce nouvel aspect de lui, moins sale gosse et moins superficiel dans sa provocation, quelqu’un de plus doux voir plus sage qui est simplement lui devant nous et qui assume ses points de vues… Toute chasse gardée évidemment, son cynisme est toujours présent et heureusement ! En tout cas, un homme mis à nu qui nous livre ses émotions enfantines, ses désillusions, sa recherche d’identité luttant contre une amnésie infantile freudienne. Il surf à travers ces souvenirs et nous les offre en vérité brute avec une sincérité parfois sèche mais toujours émouvante. Cette autobiographie rime comme une sorte de thérapie que l’auteur s’impose à lui-même.
Le livre traite de la vie dans son ensemble, une vie ressemblant à tant d’autres et le thème des chapitres est divers : on passe par la famille, les pères, les mères, le mariage, la séparation du point de vue des parents et des enfants, les non-dits, la lecture, les coups de gueule couillus, la drogue… Et à travers cette vie disséquée, il y a également l’avancée de la société et son impact sur la vie… sur les vies !
J’ai eu souvent les larmes aux yeux en parcourant ces lignes, j’ai aussi beaucoup ri ou parfois été indignée mais une chose est sûre lui seul me procure le sentiment de me retrouver dans ses mots, son cynisme intelligent et sa fatalité me prenne à la gorge et à chaque coup me font me dire : mais ouais c’est ça je suis complétement d’accord avec toi ! Résultat : mon pauvre livre est crayonné de gris par mes soulignements intempestifs et est post-ité de partout !! Mais vous me direz un livre doit vivre et sa vie c’est ça, nous éblouir et nous marquer – et moi ne pouvant l’éblouir je lui rend comme je le peux en le marquant de ses moments marquants et en espérant qu’il traversera le temps.
Voilà je vous est présenté mon coup de cœur du mois 🙂

coup de coeur