« Les sœurs Grimm » – Tome 1 & 2 de Michael Buckley


Résumé :

Tome 1 – Avec les sœurs Grimm, devenez détective de contes de fées ! Pour Daphné et Sabrina Grimm, la vie n’a pas toujours été un conte de fées. Après la mystérieuse disparition de leurs parents, les deux sœurs sont envoyées chez leur grand-mère… qu’elles croyaient morte depuis longtemps ! Et elles ne sont pas au bout de leurs surprises. L’étonnante Mamie Relda leur apprend qu’elles sont les descendantes des célèbres frères Grimm et qu’elles sont chargées d’une mission : maintenir la paix entre les humains et les créatures féeriques. A peine Daphné et Sabrina ont-elles le temps de se remettre de leurs émotions que, déjà, leur première aventure commence : un géant sorti d’on ne sait où menace la ville.
Tome 2 – Même les détectives de contes de fées doivent aller à l’école ! Fini les vacances et les courses-poursuites avec des géants : Daphné et Sabrina Grimm doivent maintenant aller à l’école de Port-Ferries. Dès le premier jour, Daphné devient la préférée de Blanche-Neige, sa maîtresse. Alors que sa sœur s’amuse comme jamais, cette rentrée est un vrai cauchemar pour Sabrina. Et quand le corps de son professeur est retrouvé suspendu dans une immense toile d’araignée, elle comprend que l’école a un sérieux problème avec ses élèves Findétemps. Les enfants des créatures de contes de fées ont-ils un rapport avec ce crime ? Les sœurs Grimm mènent l’enquête…

Extrait :

Sabrina et Daphné continuèrent à courir, malgré la nuit, malgré les branches qui leur griffaient le visage et les bras, malgré l’épuisement qui peu à peu les gagnait. Elles n’en pouvaient plus. Mais la peur était la plus forte. Une peur qui les poussait à continuer, envers et contre tout.
Un effroyable mugissement se fit entendre au loin, suivi d’un bruit d’arbre qui tombe et de cris d’animaux.
– Il faut qu’on trouve un moyen de l’arrêter ! cria Daphné, à bout de souffle.
Oui, mas lequel ? Que pouvaient deux enfants contre un monstre pareil ?
– Je sais, répondit Sabrina.

Mon avis : ♥♥♥♥

Voilà deux tomes d’une saga toute mimi qui ont fait ressurgir mon âme d’enfant ! Une immersion dans les contes féeriques avec leurs gentils et leurs méchants. Comme décrit dans le résumé, on suit Daphné et Sabrina Grimm dans leurs aventures trépidantes contre différents méchants qui viennent semer la zizanie dans la ville de Port-Ferries. On y croise également « Le Prince Charmant », « Blanche-Neige », « Le Grand Méchant Loup », « Mr Septnain » et autres personnages tant connus et aimés… Ou pas ! Et on se laisse bercer par cet état d’esprit enfantin mais trépidant qui ressort de cette saga et de sa revisite des contes des frères Grimm.
D’ailleurs sur ce point, je tiens à faire un lien avec la série « Once Upon a Time » qui a de nombreux points communs avec ces livres… Bien que je n’ai rien trouvé sur le net les reliant, je ne peux pas me résoudre à me dire que le scénariste de la série ne s’est pas inspiré de cette saga ! L’idée de départ de mettre les personnages des contes dans la vrai vie ainsi que de troublantes similitudes sont trop grosses pour être des coïncidences – tels que par exemple : Blanche-Neige, maîtresse d’école ou encore le 4e tome s’appelant « Once Upon a Crime » en version originale – et sachant que le premier est paru en 2005 aux États-Unis et la série en 2011… Cela me paraît quasi évident ! Après la série est carrément plus adulte que les livres ! M’enfin, ceci n’est pas bien grave, je trouve juste cela dommage car je pense que la saga aurait mérité d’être mise un peu plus en avant – les trois derniers tomes n’ayant pas été traduit, je pense que ça lui aurait donné un coup de pouce ! Je dis cela et peut-être que les livres s’essoufflent au fur et à mesure je ne sais pas mais j’aime rendre à César, ce qui appartient à César. Que voulez-vous, je suis Balance haha xD
Mais revenons à nos moutons féeriques, je dois dire que je me suis beaucoup attachée aux différents personnages et surtout aux deux sœurs, l’une trop mignonne et l’autre en rébellion adolescente. Et je vais continuer avec plaisir à suivre leurs aventures abracadabrantesques, surtout que dans le deuxième tome l’énigme principale qui se déroule sur la saga entière – à savoir, qui a kidnapper leurs parents – nous en dévoile juste ce qu’il faut pour nous donner envie de poursuivre 🙂 Je dois néanmoins souligner le fait que j’ai trouvé plus de longueurs dans le deuxième tome, je verrai donc comment évolue cette saga !
Les + : des aventures bon enfant qui nous entraînent dans le magnifique monde des contes de fées et des livres qui se lisent très bien.
Les – : quelques longueurs dans le deuxième tome qui a eu du mal à démarrer.

Livre lu dans le cadre du challenge Mystère 2016 initié par Frogzine

437202

« Outlander : Le chardon et le tartan » de Diana Gabaldon

outlander-de-diane-gabaldon


Résumé :

1945. Claire passe ses vacances en Écosse,où elle s’efforce d’oublier la Seconde Guerre mondiale auprès de son mari, tout juste rentré du front. Au cours d’une ballade, la jeune femme est attirée par un mégalithe, auquel la population locale voue un culte étrange. Claire aura tôt fait d’en découvrir la raison : en s’approchant de la pierre, elle se volatilise pour atterrir au beau milieu d’un champs de bataille. Le menhir l’a menée tout droit en l’an de grâce 1743, au cœur de la lutte opposant Highlanders et Anglais. Happée par ce monde inconnu et une nouvelle vie palpitante, saura-t-elle revenir à son existence d’autrefois ?
852 pages

Extrait :

– Franck ! hurlai-je. A quoi tu joues ?
J’étais à la fois soulagée de le trouver ici et furieuse de ce petit jeu idiot. Déjà passablement ébranlé par ma mésaventure dans le cromlech, je n’étais pas d’humeur pour une partie de cache-cache dans les bois.
Les mains libérèrent leur étreinte, mais, avant même de me retourner, je sentis qu’un détail clochait. Ce n’était pas seulement l’eau de Cologne que je ne reconnaissais pas, mais une sensation plus subtile. Je fis volte-face et restai clouée sur place.
– Vous…vous n’êtes pas Franck, balbutiai-je.
Il m’étudia avec un intérêt non dissimulé avant de répondre d’un air amusé :
– C’est un fait. Quoique j’aie un cousin répondant à ce nom. Mais je doute que vous m’ayez confondu avec lui, madame, car nous n’avons pas grand-chose en commun.

Mon avis : ♥♥♥♥♥

J’ai commencé cette lecture en toute hâte depuis le temps que j’en entendais parler et d’autant plus contente que ce livre faisait l’objet d’une lecture commune avec Charlitdeslivres – dont voici la chronique !
Pour faire un court résumé – sachant que pour la plupart soit vous l’avez déjà lu soit vous en connaissez l’histoire – on suit Claire Beauchamps, infirmière pendant la Seconde guerre Mondial, qui retrouve enfin son mari après 7 ans de séparation. Lui, historien et généalogiste passionné, part en quête de ses ancêtres et va l’entraîner un soir près d’un cercle de pierres pour regarder en cachette des « sorcières » y faire une danse. Suite à cela, ils rentrent tranquillement chez eux, mais le lendemain Claire attirée par une plante qu’elle a remarqué là-bas décide d’y retourner. Une fois sur place, l’une des pierres va émettre un bruit et Claire intriguée va s’en approcher, puis la toucher. Là, un bruit sifflant se déclenche et elle se sent sombrer… Quant elle rouvre les yeux, elle se retrouve plongée 200 ans plus tôt en plein cœur d’une guerre opposant les Highlanders et les Anglais.
Cette histoire me donnait tellement envie et évidemment les excellentes critiques aussi, malheureusement j’ai été un peu déçu par cet « opus »… peut-être que j’en attendais trop ou peut-être que je m’étais fait une fausse idée mais je pensais trouver un roman historique dans ces pages, et j’ai plutôt rencontré une romance bien trop présente pour moi. Je me retrouve donc mi-figue mi-raisin à la sortie de cette lecture car malgré cela, j’ai trouvé l’univers génial, les personnages aussi – même si certains me plaisent bien moins que d’autres – et l’écriture limpide de l’auteure invite à ne pas vouloir lâcher son roman.
Mais pour être plus explicite, j’ai eu l’impression d’être plongé dans « Les feux de l’amour » avec cette romance un peu cucu la praline – qui m’a fait levé les yeux au ciel plus d’une fois – mixé à « 50 nuances de Grey » dans un décor trivial et royal des « Tudors ». Après il n’en reste pas moins que j’ai passé un très bon moment avec ce livre mais une chose est sûre j’aurais aimé que l’auteure s’appuie beaucoup, beaucoup plus sur l’aspect historique de cette guerre et de son contexte plutôt que sur la romance des personnages. Surtout que certains raccourcis sont assez douteux comme par exemple : une Claire très sereine de se retrouver en 1743 qui ne fait absolument pas tâche dans le décor. Soyons clair – sans jeux de mots 🙂 – demain je touche une pierre et je me réveille en 1800 je pète un plomb et m’interroge sérieusement sur ma santé mentale ! De surcroît – comme on le disait avec Charlotte – je pense que je ne fais pas long feu avant d’être brûlée vive…! Alors, oui je sais, c’est un roman m’enfin il n’empêche que cet aspect aurait dû être traité plus profondément selon moi !
Pour conclure, suite à ce premier tome qui me laisse encore dans le flou, je vais tout de même m’accrocher au bon côté – à savoir : l’univers et les personnages auxquels je me suis attachée ainsi qu’à l’écriture entraînante et aux aventures rocambolesques – pour voir où nous entraîne le deuxième tome qui d’ailleurs est prévue en continuité de lecture commune avec Charlitdeslivres pour le mois juillet.
Les + : une écriture agréable et une histoire qui se laisse lire toute seule.
Les – : une romance trop présente qui est même le pilier de l’histoire et des aspects de l’intrigue trop peu approfondis.

Lecture entrant dans le Challenge 1 pavé par mois organisé par « Des livres, des livres »

challenge-un-pave-par-mois

Merci à Bianca pour ce challenge !

 

« L’Epouvanteur : L’apprenti » – Tome 1 de Joseph Delaney

l'epouvanteur 1


Résumé :

Attention ! Histoire à ne pas lire la nuit… Tom est le septième fils du septième fils et il est, de part cela, destiné à faire un métier important mais aussi très inquiétant. Son destin est de devenir Épouvanteur : un chasseur de sorcières, de gobelins et autres créatures affreuses et malveillantes. Pour cela, il va devoir quitter la maisonnée familiale et commencer son apprentissage.

Extrait :

– Tu as un travail à faire, et tu le feras, reprit-elle avec fermeté. De plus, tu le feras bien. J’ai épousé ton père parce qu’il était un septième fils. Et je lui ai donné six fils avant de t’avoir, toi. Tu es le septième fils d’un septième fils, et tu as le don.Ton maître est encore en pleine possession de ses forces, mais il a vécu sa meilleure part, et son temps va vers sa fin. Voilà presque soixante ans qu’il arpente le pays, accomplissant sa tâche. Bientôt, ce sera ton tour. Et, si tu ne tiens ps ton rôle, qui le tiendra ? Qui prendra soin des gens ordinaires ? Qui les protégera des êtres malfaisants ? Qui assurera la sécurité dans les fermes, les villages et les villes ?Qui permettra aux femmes et aux enfants de se promener sans peur le long des rues et des chemins ?
Je ne savais que répondre et n’osais la regarder dans les yeux. Je réussis du moins à ravaler mes larmes.

Mon avis : ♥♥♥♥♥

Un premier tome qui pose les bases pour les suivants, comme une introduction, nous suivons l’apprentissage de Tom au même garde que lui. En effet, l’auteur à bien choisi la mise en forme de ce premier volet car grâce aux leçons données par l’Épouvanteur à Tom, il nous fait découvrir le monde dans lequel sont plongés ces personnages ainsi que les différentes créatures maléfiques qui le peuplent. On apprend alors, les différentes sorcières existantes ou les différents gobelins mais aussi les étapes à suivre pour les neutraliser.
L’univers est donc bien approfondies, en revanche, j’ai trouvé les personnages grossièrement décrits, ce qui fait que j’ai eu du mal à m’identifier ou même à m’attacher à eux. De plus – bien que l’écriture soit fort agréable et fluide – les aventures sont, elles, un peu simpliste tout comme les raccourcis utilisés par l’auteur lors des actions et des batailles. Je dirais que cette saga est peut-être un peu trop jeunesse pour moi dans l’écriture. Néanmoins, j’ai eu des frissons à plusieurs reprises et j’ai adoré cela !
J’ai tout de même passé un bon moment et ai trouvé cette lecture sympathique. Les actions sont présentes tout le long du livre, du coup on ne s’ennuie pas  et j’ai avalé carrément le livre. Je pense continuer à lire les aventures de cet Épouvanteur débutant à l’occasion 🙂
Les + : un univers agréablement mené et une histoire sympathique, je pense que si j’avais eu 10/11 ans j’aurais été fana. Le livre est très joli avec son apparence de vieux grimoire élimé par le temps.
Les – : pour ma part, une écriture trop simple et j’ai trouvé dommage que les personnages ne soit pas plus décrits dans leur caractère.