« La nuit de feu » d’Eric-Emmanuel Schmitt

9782253070689-001-t


Résumé :

« Je suis né deux fois, une fois à Lyon en 1960, une fois dans le Sahara en 1989. ». Une nuit peut changer une vie.
À vingt-huit ans, Éric-Emmanuel Schmitt entreprend une randonnée à pied dans le Sahara en 1989. Parti athée, il en reviendra croyant, dix jours plus tard. Loin de ses repères, il découvre une vie réduite à la simplicité, noue des liens avec les Touareg. Mais il va se perdre dans les immenses étendues du Hoggar pendant une trentaine d’heures, sans rien à boire ou à manger, ignorant où il est et si on le retrouvera. Cette nuit-là, sous les étoiles si proches, alors qu’il s’attend à frissonner d’angoisse, une force immense fond sur lui, le rassure, l’éclaire et le conseille.
Cette nuit de feu -ainsi que Pascal nommait sa nuit mystique- va le changer à jamais. Qu’est-il arrivé ? Qu’a-t-il entendu ? Que faire d’une irruption aussi brutale et surprenante quand on est un philosophe formé à l’agnosticisme ?
Dans ce livre où l’aventure se double d’un immense voyage intérieur, Éric-Emmanuel Schmitt nous dévoile pour la première fois son intimité spirituelle et sentimentale, montrant comment sa vie entière, d’homme autant que d’écrivain, découle de cet instant miraculeux.

Mon avis : ♥♥♥♥♥

Ce livre est le résumé d’un voyage, un voyage durant lequel EES se rencontre, rencontre sa foi et une nouvelle confiance en la vie. Il part à 28 ans pour une expédition dans le désert du Hoggar, sur les traces de Charles de Foucault (célèbre prêtre, ermite, vénéré en Algérie et mort en martyr). Ils sont dix à parcourir le désert à pied pendant 10 jours, guidés par un américain et un touareg. Chacun est présent pour des raisons diverses, Eric y va afin de se documenter sur Foucault pour les besoins d’un futur film sur l’homme. Mais c’est avec la foi qu’il reviendra de ce voyage qui le marque à vie.
Au delà des paysages magnifiques que décrits l’auteur et de sa plume poétique et captivante, ce roman autobiographique est un véritable cheminement philosophique sur le IL, le Créateur que nous appelons communément Dieu. Cette pensée philosophique et spirituelle se développe au travers de nombreux dialogues, parfois avec lui-même dans ses propres pensées, mais aussi avec une des participantes profondément croyante ou encore avec le touareg qui les accompagne, ces dialogues étant encore plus poétiques du fait qu’ils sont presque muets et liés à l’instinct. C’est un superbe ballet entre eux que nous offre l’auteur, un échange fraternel, un amour de l’autre malgré la barrière de la langue. Grâce à ces différentes rencontres, jusqu’à l’ultime – celle d’avec lui-même – sa pensée sur Dieu se questionne et se transforme.
Au départ sceptique, il se pose en professeur de philosophie nous balançant cette superbe phrase : « Dieu n’existe que sous la forme de sa question » puis il discute, argumente, se questionne tout de même mais sans vraiment ébranler son athéisme. Puis, viens le moment où il se perd, porté par trop de zèle, au milieu du désert. Il croit mourir et nous raconte un moment particulier de fusion avec l’univers, comme une rencontre avec Dieu, il est illuminé. Suite à cela, il retrouve courage et son point de vue sur le IL change. On assiste alors à la fin du cheminement philosophique, à l’anti-thèse du début. Et si Dieu existait ?
L’instant mystique et initiatique ne fait que deux pages, EES l’a écrit – je pense – simplement car il était nécessaire d’en toucher deux mots pour raconter le bouleversement qu’il a eu pendant ce voyage. Plus comme une nécessité de compréhension de l’histoire que comme une finalité du roman. Cela parait si personnelle que ces deux pages sont précisément ce qui suffit à l’ouvrage pour être encore plus mis en valeur. Modeste et humble, l’auteur se livre sans chercher à convaincre.
De mon côté, j’ai été profondément ébranlée par cette lecture qui m’a poussé dans mes retranchements d’athée convaincue, maintenant plus si convaincue. Et malgré y avoir pensé et repensé, j’ai trouvé très délicat de parler de ce livre. Je ne suis pas sûre d’avoir trouvé les mots justes, je crois que cet écrit est fait pour être lu et non pour être raconté ou commenté… J’espère néanmoins vous avoir donné envie !

coup de coeur

 

 

♥♥♥ Concours 100 abonnés ♥♥♥

gif-scorbut-concours

Hello mes croq’mots !

Cette semaine pour ma plus grande joie, j’ai passé la barre des 100 abonnés 😀 Je tiens donc dans un premier temps à tous vous remercier de me suivre, de m’écrire des petits mots et de m’offrir le plaisir de partager avec vous mes lectures ! Depuis ma décision de me lancer dans l’aventure blogesque, mes lectures sont encore plus agréables et enrichissantes en sachant à l’avance que je vais pouvoir les partager avec vous, en discuter, découvrir d’autres horizons à travers vos blogs et vos lectures… En bref que du bonheur ! Donc toujours dans cette envie de vous remercier, je mets en place aujourd’hui un petit concours qui vous permettra de gagner l’un de mes derniers coup de cœur !

Mais, dis moi Nina, quels sont les lots ?

J’ai décidé de vous laisser le choix entre trois de mes derniers coups de cœur ! Chacun des livres est issu des œuvres des trois « Auteurs à l’honneur » que j’ai déjà réalisé depuis la création du RDV mensuel 🙂 Chaque livre sera accompagné d’un beau marque-page ! Alors, place aux livres :

Mais alors, comment participer et y a-t-il des règles ?

Rien de plus simple, je vous invite à me laisser en commentaire votre envie de participer au concours ainsi que le choix du livre qui vous donne envie, et ce jusqu’au 30 juin de cette année ! En ce qui concerne les règles, il faut simplement être abonné à mon blog et habiter en France… Je m’excuse d’avance pour ceux qui me suivent et habitent à l’étranger, malheureusement pour des raisons financières, je ne peux pas me permettre un envoi trop longue distance… :/
Un petit plus qui n’a rien d’obligatoire, l’abonnement à mon Facebook et/ou mon Instragram – dont vous trouverez les noms dans l’onglet « Contacts » – multipliera vos chances de gagner ! Si vous faites ce choix, dites le moi dans le commentaire accompagné du nom sous lequel vous vous êtes inscrits 🙂

Je vous dis à très vite et encore merci pour toute cette joie !

bandeau_concours

 

Récap’ « Auteurs » à l’honneur #1 – Mars

Salut mes croq’mots !

Déjà l’heure du récap pour le RDV « Auteurs » à l’honneur du mois de Mars (bon en même temps, je l’ai mis en place assez tard dans le mois !). Je remercie les participants du mois et attends avec impatience vos participations pour le mois prochain pour ceux et celles qui le veulent 🙂
Pour ce mois, nous avons donc 3 auteurs qui ont été mis à l’honneur, le mien inclus, voici les liens vers toutes ces belles chroniques :
Encore merci pour vos participations ! L’auteur à l’honneur du mois d’avril arrivera très prochainement ! A bientôt 😉

« Auteurs » à l’honneur #1 (nouveau RDV)

Hello mes croq’mots !

Alors, alors… Voyant tous les partages que l’on effectue au fil de nos blogs, à travers nos chroniques mais aussi à travers les rendez-vous crées par plusieurs d’entre nous, il m’est venue une idée qui j’espère vous plaira ! Car ce qui est génial avec la blogosphère, c’est que l’on a tous des univers différents, cela nous permet de découvrir des livres et de nous faire sortir de notre zone de confort livresque, avec souvent à la clé de belles découvertes !
Du coup, je me suis dit : « pourquoi ne pas pousser le partage un peu plus loin niveau conseils ? » car je pense que vous serez d’accord, dans nos articles, on parle de nos livres lus : coups de cœur, déception ou autres mais on ne parle que peu des auteurs en eux-même, sauf à travers la présentation de leur livre !
Voici donc l’idée (j’y viens enfin… Quelle bavarde !) : Et si une fois par mois, on dédiait un article appelé « (Nom de l’auteur) à l’honneur » à un de nos auteurs chouchous qui selon nous mérite d’être lu par nos copinautes ? Vous voyez le topo ? Photo de l’auteur, bref aperçu biographique, description de son genre, deux ou trois livres de lui qui nous ont marqués et surtout pourquoi il nous fait voyager ! Cela permettrai une autre approche du conseil et donc, pour celles et ceux qui veulent découvrir des auteurs, d’avoir juste à piocher dans nos blogs 🙂
Dans l’organisation, il suffirait pour chaque article de faire un bref résumé du principe du rendez-vous, comme pour le « C’est Lundi, Que Lisez-vous ? » de Galleane (qui m’a complètement inspiré dans le fonctionnement), un renvoi vers mon blog et il ne vous restera plus qu’a me mettre le lien vers votre chronique en commentaire ! Bref même fonctionnement, tout pareil que le « C’est Lundi » qui est très bien organisé et permet de se rendre facilement sur chacun des blogs participants 🙂 Pour ma part, je le ferai en début de mois et ensuite libre à vous de mettre votre chronique quand vous voulez (je mettrai à jour régulièrement vos noms et liens vers vos articles au cours du mois) !

Qu’en pensez-vous ?


En bonne élève que je suis, je vais me lancer pour ce mois avec un auteur fort connu mais qui me tient à cœur !
C’est donc l’heure du « Eric-Emmanuel SCHMITT à l’honneur » !

s__2_f542f4e53c5ccd1d67012517699a2bb6eric-emmanuel_schmitt

Né en 1960, Eric-Emmanuel SCHMITT est un homme aux multiples facettes : dramaturge à succès dans un premier temps, il devient même le directeur artistique d’un théâtre à Paris (pour ceux que cela intéresse, voici le lien du théâtre ici), auteur de romans et de nouvelles empreints de poésie et de leçon de vie, il est aussi amoureux de la musique et signe la traduction française des « Noces de Figaro » et de « Don Giovanni » et dernièrement il signe sa première BD chez Dupuis. En bref, un artiste  reconnu pour ses talents qui est également membre du jury du Prix Goncourt !
Cet auteur aborde toujours dans ces romans ou nouvelles soit des thèmes forts, soit la spiritualité et quelque soit l’histoire, je suis toujours ressorti grandi de la lecture de ses livres. C’est beau, profond, poétique, parfois chaotique mais il y a toujours de l’espoir dans ses lignes et on se laisse porter par nos émotions au gré de sa plume. J’ai été touché, plus d’une fois au bord des larmes selon le sujet, parfois en colère, ou le cœur rempli de joie mais il m’a toujours poussé à la réflexion et souvent sur des thèmes qui ne viendrait pas seul à l’esprit… Si vous voulez lire un livre qui vous marquera de X manière que ce soit, à coup sûr un roman signé SCHMITT sera celui-là !
Les trois livres que je vous recommande de lui sont :
« La part de l’autre » est le premier livre que j’ai lu de lui mais aussi le premier livre que j’ai chroniqué sur ce blog. Il nous plonge dans l’esprit monstrueux d’Hitler de façon objective, en jonglant entre Hitler, monstre que nous connaissons, et Adolf, l’homme qu’Hitler aurait peut-être pu devenir s’il avait été reçu aux Beaux-Arts. Ce roman est poignant et psychologiquement très intéressant, aucunement voyeuriste, l’auteur s’attache ici à comment l’homme est devenu ce monstre et non aux faits de guerre, même si évidemment des liens historiques sont présents.
« L’Évangile selon Pilate » est d’une beauté renversante, c’est un ballet entre la vie du Christ, Yéchoua, et son pseudo bourreau, Pilate. Alors bien sûr, l’angle par lequel on les voit nous les fait découvrir différemment, sous un angle humain dans le contexte historico-théologique de l’époque… Ne pensez pas aux clichés que peut renvoyer le titre, aucune propagande chrétienne, juste un message d’amour et une tentative de compréhension des faits.
Pour finir, « Ulysse from Bagdad » : histoire déstabilisante, profondément triste, atroce et sans pitié, encore plus cruelle car réelle. Saad est irakien. Saad veut quitter Bagdad. Saad veut survivre. Saad n’a pas le choix. Saad doit quitter son pays, sa patrie, sa famille pour la liberté. Pour l’Europe.  On suit son voyage… Si triste et pourtant si rempli d’espoir !
J’ai mis les liens vers mes chroniques (si réalisées) pour ceux qui veulent en savoir plus sur le livre !

Venez nombreux 🙂


Blogs participants et liens vers leur chronique :