LC Nath & Nina #2 – « Le Cercle » de Bernard Minier

cvt_le-cercle_9511


Résumé :

Pourquoi la mort s’acharne-t-elle sur Marsac, petite ville universitaire du Sud-Ouest ?
Une prof assassinée, un éleveur dévoré par ses propres chiens… et un mail énigmatique, peut-être signé par le plus retors des serial killers
Confronté dans son enquête à un univers terrifiant de perversité, le commandant Servaz va faire l’apprentissage de la peur, pour lui-même comme pour les siens.

L’avis de Nina :

Encore une LC avec toi ma Nath et c’est toujours un immense plaisir que ce partage de lecture même si, cette fois encore, j’ai mis du temps ! Je m’excuse et je loue ton indulgence 🙂 (Note de NathNe t’inquiète pas, je serai indulgente et n’enverrai pas tout de suite Julian Hirtmann sur tes traces…)
Voilà un 2ème roman qui relève amplement le défi ! Bernard Minier nous en met encore plein les yeux avec ses rebondissements et ce récit qui nous tient en haleine jusqu’à la dernière page.
Servaz est entraîné malgré lui sur l’enquête du meurtre particulièrement glauque d’une prof sans histoire à Marsac. C’est par le biais d’une ancienne connaissance (je garde du mystère haha) qui le supplie d’aider son fils accusé du meurtre qu’il se retrouve sur les lieux de ce crime. Un fois sur place, un détail va éveiller sa curiosité, un détail très important… La musique. Celle qui passe lors de la découverte du corps n’est autre que la symphonie de Mahler sur laquelle Hirtmann a assassiné sa femme et son amant. Alors quel lien cette affaire a avec Servaz ?! Pour le savoir, jetez-vous sur le livre 🙂
J’ai vraiment apprécié retrouver notre cher Servaz et son équipe, sa fille mais aussi – et surtout ! – notre cruel méchant, Julian Hirtmann (oui, ne cherchez pas ! J’ai toujours eu un faible pour les super méchants ! (Note de Nath : Ha bon, finalement, je te l’envoie tout de suite, alors ??). Dans cette seconde énigme, on en apprend encore plus sur le commandant en le découvrant sous un autre angle, à savoir un Servaz amoureux avec un passé romantique. Cette histoire lui fait donc prendre encore plus de dimension et m’a confirmé ma tendresse pour le personnage ainsi que mon envie de lire la suite de ses aventures. Quant au lien malsain qui l’uni à Hirtmann ou plutôt celui qui lie Hirtmann à Servaz, je suis complètement adepte !
En bref, encore un thriller haut en couleur qui nous mène par le bout du nez et remplie son rôle à merveille ! Quel pépite ce Minier ! J’en veux encore… ! Vivement la lecture du suivant… Tu es prête Nath ?! Ben oui !!!! J’aimerais bien savoir ce qui est arrivé à……. Chuuuuuuuuuttttt……

L’avis de Nath :

Nouvelle lecture commune avec Nina, du Rest’o Littéraire qui m’a entraînée cette fois dans une spirale infernale… (Note de Nina : et je suis bien heureuse de l’avoir fait ! Mouhahaha…) Second volet des aventures de notre ami Martin Servaz, flic tourmenté de son état.
Même s’il n’est pas forcément indispensable d’avoir lu le premier tome (« Glacé » – mon avis ici), je pense que c’est quand même utile au confort de lecture, dans le sens où pas mal de références sont faites à l’enquête qui s’y était déroulée.
On entre une nouvelle fois dans le vif du sujet dès les premières pages. Je ne sais pas si c’est le fait d’être déjà familiarisée avec l’équipe d’enquêteurs qui en a été responsable mais j’ai eu moins de mal à entrer dans l’histoire qu’avec le premier volet. Je trouve que l’écriture a gagné en maturité, les passages latins que je reprochais au tome 1 se sont espacés, mieux dosés et dans un contexte plus acceptable. On lève un pan de voile sur le passé de Servaz, ce qui le rend moins mécanique et plus humain. Concernant l’intrigue, chaque fois que vous penserez tenir le bon bout, détrompez-vous, vous serez à côté de la plaque ! Les infos pleuvent de partout et c’est un indescriptible méli-mélo qui nous fait nous interroger sur l’utile du superflus… On se demande vraiment où l’auteur souhaite nous mener… Et bien son objectif est tout simplement un emboîtement final grandiose où on a l’impression d’entendre petit à petit les rouages prendre leur place… Vous savez, un peu comme quand les participants à Fort Boyard s’installent sur les bonnes lettres et qu’on entend les éléments se mettre en branle… clac clac clac clac… Et Bingo ! L’énigme est résolue ! Sauf qu’à la clé, ce n’est pas un trésor pour Servaz… C’est même plutôt le contraire…
Deuxième volet donc que j’ai apprécié d’avantage que le premier. Et qui d’ailleurs m’a clairement motivée à entamer le troisième volet… Dis-moi, Nina, toi aussi tu l’entends, l’appel de « N’éteins pas la lumière » ??? (Note de Nina : Alors je ne suis pas folle ! Moi qui pensais entendre des voix haha)

 

Publicités

C’est Lundi, Que Lisez-vous ? #47

stories from the sea

Et voilà de retour du RDV du Lundi initié par Mallou et repris par Galleane dont le principe est simple :
Il vous suffit chaque lundi de répondre à ces trois questions :
  • Qu’ai-je lu la semaine passée?
  • Que vais-je lire ensuite?
  • Que suis-je en train de lire en ce moment?
Ensuite, RDV sur le blog de Galleane pour y laisser le lien vers votre article :)
J’ai fini ce matin (il y a quelques minutes) ma lecture de la semaine – LC avec Nath de Mes Lectures du dimanche :
« Le Cercle » de Bernard Minier

cvt_le-cercle_9511

Et bien tu sais quoi ma Nath, moi je dis : « Oh Magnificence ! » haha. Encore un thriller de fou, j’adore définitivement cet auteur !! Et j’ai hâte d’échanger avec toi dessus 🙂
Je vais commencer, d’ici quelques heures, un livre qui a fait beaucoup parlé de lui sur la blogosphère depuis sa sortie et dont je vous ai parlé la semaine dernière :
« Nos années sauvages » de Karen Joy Fowler

9782264069429

C’est un livre que j’ai vraiment hâte de lire. J’ai lu de supers avis dessus mais aussi des avis plus mitigés, en tout cas je l’ai toujours gardé en mémoire dans l’attente de sa sortie poche. Donc je savoure d’avance cette lecture attendue, qui j’espère sera bonne !!
Ensuite, je lirai LE livre du défi mis en place il y a peu et que j’ai hâte de débuter avec vous… Celui du  Livre Voyageur !
« Adultère » de Paulo Coelho

62005445_11629290

Et vous, que lisez-vous ?

C’est Lundi, Que Lisez-vous ? #46

stories from the sea

C’est l’heure du RDV du Lundi initié par Mallou et repris par  Galleane. Le principe est simple :
Il vous suffit chaque lundi de répondre à ces trois questions :
  • Qu’ai-je lu la semaine passée?
  • Que vais-je lire ensuite?
  • Que suis-je en train de lire en ce moment?
Ensuite, RDV sur le blog de Galleane pour y laisser le lien vers votre article :)
Pendant les deux semaines passées – eh oui ! j’ai passé mon tour la semaine dernière ! La Mer de sable a eu raison de moi 😉 – j’ai lu deux romans, l’un a été un coup de cœur et l’autre un super moment en LC avec  La Labyrinthèque :
« 1984 » de George Orwell et « Khadija – Les femmes de l’Islam 1 » de Marek Halter
1984 m’a éblouit autant qu’il m’a glacé le sang. Une dystopie qui fait réfléchir et remettre en question la société. Un régal intellectuel et sociétal.
Khadija est une belle histoire historique, bien que certains faits soient retouchés ou d’autres incertains, j’ai passé un moment délicieux en Orient. Malgré tout, de petites choses me retiennent pour crier « Oh ! Magnificence ! » (bon ok, je ne crie jamais ce mot mais bon !)… Je vous en dirai plus dans mon article commun avec  La Labyrinthèque !
Depuis hier, je me suis plongé dans le deuxième livre d’un auteur découvert il y a peu, en LC également avec ma célèbre Nath de Mes Lectures du dimanche :
« Le Cercle » de Bernard Minier

cvt_le-cercle_9511

Un début qui annonce un thriller prometteur ! De toute façon, si le livre est aussi bon que « Glacé », je sais que je vais passer un très bon moment ! D’autant qu’il sera partagé avec ma très chère Nath avec qui les LC sont toujours un super moment de partage et d’échange 🙂
Ensuite, je me plongerai dans un livre qui a eu un succès fou sur la blogosphère et dont j’ai attendu la sortie en format poche avec impatience – oui, je n’aime pas lire sur les « grand format » que je trouve encombrants et lourds pour mes petits doigts haha XD :
« Nos années sauvages » de Karen Joy Fowler

9782264069429

Et vous, que lisez-vous ?

C’est Lundi, Que Lisez-vous ? #43

c'est lundi que lisez vous 2

Voici l’heure du RDV du Lundi initié par Mallou et repris par Galleane. Mais avant tout, un rappel des règles :
Il vous suffit chaque lundi de répondre à ces trois questions :
  • Qu’ai-je lu la semaine passée?
  • Que vais-je lire ensuite?
  • Que suis-je en train de lire en ce moment?
Ensuite, RDV sur le blog de Galleane pour y laisser le lien vers votre article :)
Je suis toujours dans la lecture commencée la semaine précédente :
« Kafka sur le rivage » d’Haruki Murakami

9782264056160

Me voilà en train de tomber amoureuse de la plume de cet auteur qu’une amie m’a recommandé ! J’en avais entendu parler des milliers de fois mais je n’avais jamais franchi le pas, quelle erreur ! C’est un univers à lui tout seul, un sacré univers… Je ne m’attendais pas à un voyage pareil, je suis étonnée et happée à chaque chapitre dans l’ovni qu’est Murakami. Un ovni féerique, poétique mais aussi macabre et franchement glauque !
Ensuite, je me plongerai dans l’un des trois livres que je vous avais présentés la semaine dernière…
« Le Cercle » de Bernard Minier

cvt_le-cercle_9511

Et oui, je n’y tiens plus… Je veux ma dose de Minier et la « suite » des aventures des personnages de « Glacé » ! 🙂
Et vous, que lisez-vous ?

C’est Lundi, Que Lisez-vous ? #42

c'est lundi que lisez vous 2

De retour pour un nouveau « C’est Lundi » initié par Mallou et repris par Galleane. Un petit rappel du principe avant toute chose :
Il vous suffit chaque lundi de répondre à ces trois questions :
  • Qu’ai-je lu la semaine passée?
  • Que vais-je lire ensuite?
  • Que suis-je en train de lire en ce moment?
Ensuite, RDV sur le blog de Galleane pour y laisser le lien vers votre article :)
Cette semaine, j’ai fini une LC faite avec Nath du blog « Mes Lectures du Dimanche » …
« The girls » d’Emma Cline

the-girls-emma-cline-editions-de-la-table-ronde-e1472195631986

Une lecture bien agréable qui nous plonge dans la noirceur et l’isolement de l’adolescence. Une analyse poignante et une plume divine, mais je n’en dévoile pas plus ! Il faudra attendre notre chronique pour en savoir davantage sur cette lecture 🙂
Suite à ce voyage au cœur de l’adolescence, je me suis plongée dans un autre dilemme adolescent…
« Kafka sur le rivage » d’Haruki Murakami

9782264056160

Un ado, Kafka, quitte le domicile familial pour échapper à une sombre prophétie. De l’autre côté de l’archipel, un vieil homme décide de partir lui aussi. Leur chemin vont se croiser… Je n’en suis qu’au début, pour le moment, mais je suis déjà envoutée par la poésie et le mystère qui émanent du texte !
Ensuite, je lirai… Bonne question… Je ne sais pas trop encore ! J’hésite !
« Le livre des Baltimore » de Joël Dicker, « Le Cercle » de Bernard Minier ou « Revival » de Stephen King
Affaire à suivre donc 😉
Et vous, que lisez-vous ?

« Glacé » de Bernard Minier

51st-y1yz8l-_sx303_bo1204203200_


Résumé :

Décembre 2008, dans une vallée encaissée des Pyrénées. Au petit matin, les ouvriers d’une centrale hydroélectrique découvrent le cadavre d’un cheval sans tête, accroché à la falaise glacée. Le même jour, une jeune psychologue prend son premier poste dans le centre psychiatrique de haute sécurité qui surplombe la vallée. Le commandant Servaz, 40 ans, flic hypocondriaque et intuitif, se voit confier cette enquête, la plus étrange de toute sa carrière. Pourquoi avoir tué ce cheval à 2 000 mètres d’altitude ? Serait-ce, pour Servaz, le début du cauchemar ?
Une atmosphère oppressante, une intrigue tendue à l ‘extrême, une plongée implacable dans nos peurs les plus secrètes, ce premier roman est une révélation !

Mon avis : ♥♥♥♥♥

Voilà un auteur dont j’intègre le nom à ma liste d’auteurs à suivre ! Premier livre paru de sa main et ayant reçu de nombreux prix, je peux vous assurer qu’après l’avoir lu, je comprends pourquoi !
On fait la connaissance du commandant Servaz qui sera le personnage récurrent des thrillers de l’auteur, un homme pertinent avec un instinct acéré, divorcé et père d’une ado un – gros- brin rebelle. Celui-ci est envoyé dans un village des Pyrénées en plein mois de décembre pour enquêter sur le meurtre sanglant d’un… Cheval ! A la fois étonné et indigné du remue-ménage mis en place pour ce crime, il comprend vite que le cheval en question à pour propriétaire un richissime PDG d’une multi-nationale et donc qu’il n’a d’autres choix que de réussir à mener à bien cette enquête. Puis, l’indignation laisse vite la place à l’intrigue, le commandant pressent que ce crime en prévient d’autres, intuition qui sera confirmée avec l’assassinat d’un pharmacien… S’ensuit une enquête mêlant passé et présent au cours de laquelle le commandant ne sera pas au bout de ses peines, à force de déterrer le passé celui-ci lui pète au visage, mais Servaz continue malgré la menace quitte à y laisser la vie… En parallèle de l’enquête, une jeune psychologue, Diane Berg, est embauchée dans un hôpital psychiatrique situé à quelques pas des incidents et réputé pour accueillir et traiter de dangereux criminels… Je vous laisse lire cette petite merveille pour connaître le lien entre l’Institut Wargnier, les meurtres du cheval et du pharmacien ainsi qu’une histoire vieille d’une vingtaine d’années 😉
L’auteur nous entraine avec lui dans l’oppression subit par les personnages, on se sent pris au piège et faisant intégralement partie de l’enquête. Sa plume est délectable pour plusieurs raisons mais celles qui m’ont le plus sauté aux yeux sont l’envie de coller au mieux à la réalité concernant tous les aspects du livre ainsi que le souci du détail. Un cocktail explosif pour un thriller, cela apporte une enquête profonde, non superficielle comme on peut en trouver parfois. On ressent donc l’enquête qui patauge puis un détail qui vient étayer les hypothèses, en confirmer d’autres ou en supprimer certaines. Bref, une vrai enquête comme celles-ci peuvent avoir lieu dans la vraie vie, sans dénouement arrivant comme un cheveu sur la soupe. Mais aussi, des décors magnifiquement bien décrits et des personnages humains dont on apprend, au fil des pages, des traits de personnalité, des souvenirs ou même des situations présentes, parfois dénués d’intérêt pour l’enquête mais qui donnent une réelle dimension à chacun d’eux. Au de-là de l’histoire du livre, l’auteur cherche à faire vivre la communauté des personnages qu’il cultivera dans les suites de ses écrits.
De plus, d’autres aspects m’ont particulièrement plu, comme les petites phrases latines que le commandant lance dans le livre, ou la psychologie apportée lors des paragraphes concernant l’Institut que l’on sent maitrisée. Bref, un sacré bonheur avec cette découverte qui me permet de vous affirmer que je vais lire la suite dans le courant du mois prochain 🙂

 

Enregistrer

Enregistrer