« Syndrome O » de Bénédicte Vidor-Pierre


Résumé :

Primatologue, Ben entretient une relation très particulière avec les grands singes qui occupent le zoo où elle travaille.Malgré son asociabilité, elle est liée avec la fêtarde et libertine Châle, et Marie-Céline, un peu cruche mais attachante.
Le quotidien de ces trois femmes s’enracine, au fur et à mesure, au cœur de la frontière entre l’Homme et l’animal qui s’avère de plus en plus trouble.

Mon avis : ♥♥♥♥

En premier lieu, je tiens encore une fois à remercier l’auteur, Bénédicte Vidor-Pierre, pour la confiance qu’elle m’a donné en m’envoyant son bébé. Je suis très contente et très fière d’avoir pu lire ce roman et de ce partenariat blogueur/auteur ! 🙂
Maintenant, venons en au livre ! On suit le quotidien de trois femmes et amies complètement différentes : Ben, primatologue introvertie à qui les codes de la société sont totalement étrangers, Châle qui vit en quête perpétuelle de plaisirs et excès, et enfin, Marie-Céline, raisonnable et croyante qui rationalise un peu près tout sauf sa foi (quoi que !). Sur fond de leurs rendez-vous amicaux, on voit Ben avancer auprès des singes, dans sa relation à eux, qu’elle considère comme presque plus humains que les humains. Un lien étrange s’établit et l’on en vient à se demander si elle n’a pas raison…
J’ai beaucoup apprécié cette lecture, riche en débats philosophiques passant par le darwinisme, l’épicurisme ou encore le cartésianisme. Un roman qui pousse à la réflexion sur le genre humain et son lien étroit avec nos amis, les animaux. Un coup de pied dans la fourmilière des codes établis et des frontières entre Homme et animal.  Aristote et son « l’homme est un animal social » n’a qu’à bien se tenir face à Ben dont le côté animal est, certes, fort développé mais l’aspect social complètement désuet. En bref, une pépite philosophique qui entre-mêle des pensées fort différentes ! Chapeau à l’auteur !
Malgré le plaisir que j’ai eu à cette lecture, j’ai quelques bémols à mettre en avant :
  • la construction du roman, ou du moins son organisation, qui passe parfois trop vite d’une scène à l’autre sans réellement nous y préparer rendant la transition un peu confuse.
  • Enfin… J’en voulais plus ! Ce n’est pas un vrai bémol mais je pense que l’approfondissement de certaines scènes auraient étoffé le roman ! Surtout que la plume de l’auteur est très agréable ! Franche, directe et subtile : un régal !

Encore une fois merci à l’auteur et aux éditions abordables, et à vous tous mes croq’mots : n’hésitez pas 🙂

Publicités

Une réflexion sur “« Syndrome O » de Bénédicte Vidor-Pierre

  1. Pingback: C’est Lundi, Que Lisez-vous ? #41 | Le Rest'o Littéraire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s