« Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur » de Harper Lee

9782253115847-t


Résumé :

Dans une petite ville d’Alabama, au moment de la Grande Dépression, Atticus Finch élève seul ses deux enfants, Jem et Scout. Homme intègre et rigoureux, cet avocat est commis d’office pour défendre un Noir accusé d’avoir violé une Blanche. Celui-ci risque la peine de mort

Mon avis : ♥♥♥♥♥

Chronique un peu tardive pour ce livre mais j’ai du digérer un peu le climat ségrégationniste du roman avant de me lancer dans cet article. Comme dit dans le résumé, au cours de l’histoire un procès opposant un Noir accusé de viol sur une Blanche va avoir lieu… Mais, je trouve que ce résumé ne représente que mal le livre. L’auteur nous plonge en réalité dans la vie d’une famille Blanche dans les années 30, pendant la Grande Dépression américaine, mais aussi dans la vie d’une communauté, la petite ville sur le déclin de Maycomb en Alabama. On suit leur histoire à travers les yeux de la cadette de la famille, Scout Finch. Celle-ci nous émerveille par son caractère bagarreur, culotté et très dégourdi, tout en donnant un ton enfantin et interrogateur sur les évènements, et notamment le fameux procès qui aura lieu au deux tiers du livre. En bref, ce personnage est un bijou qui porte le livre sur ses frêles épaules.
J’avais souvent lu que le début pouvait être long, et j’ai compris ce sentiment en le lisant… En revanche, je pense (peut-être que je me trompe) que ce sentiment de longueur vient de ce résumé qui ne colle que peu à la véritable histoire du livre, entraînant un climat d’attente de ce procès qui finalement n’est qu’un triste et révoltant détail dans les pages. Pour ma part, je ne me suis pas ennuyée, j’ai dévoré les premières pages qui sont un hommage tendre à l’enfance mais aussi un cinglant constat des incompréhensions d’un enfant pure face aux évènements d’un monde parfois – souvent – cruel.
Le climat ségrégationniste dont je vous parlais au début se déroule en fait tout au long du roman, l’auteur ne traite pas que de ce procès révoltant mais nous plonge dans la réalité des années 30 et dans l’horrible normalité du racisme. Qu’il soit envers les personnes de couleurs mais aussi envers les personnes jugés instables par la communauté et mises de côté. En faite, ce roman est une brillante mise en scène de la condition humaine, pendant cette période de l’histoire, dans un village. Ce qui inclut indiscutablement les cancans, les jugements, les commères, et la honte qu’un acte peu apporté sur une famille. Et l’acte qui sera jugé ici par la communauté est le fait que le père, Mr Finch, soit l’avocat de l’homme noir accusé de viol.
Mais parlons un peu plus de cet figure paternel, cet homme se place comme le pilier de la tolérance et de l’apprentissage de la justesse et de la modération dans ce roman. Un homme droit, instruit, tendre et profondément juste qui laisse à ses enfants le loisir de découvrir les choses par eux-même, mais  qui garde un œil toujours bienveillant en leur transmettant des notions humaines essentielles.
Pour finir, je conseille ce livre à tout le monde surtout dans cette période de troubles qui est la nôtre, il nous rappelle certaines erreurs du passé et la fine limite entre la peur de l’autre et le rejet qui aboutit à l’inhumain. Un triste et merveilleux hommage à la tolérance dont le succès est intemporel !

 

Recap’ « Auteurs » à l’honneur #3 – Mai

Hello mes croq’mots !

Nous voici déjà à la fin du mois de Mai, le temps passe à une vitesse folle ! Pour vous parler un peu de moi vu que dans le dernier « Recap’ Auteur » d’Avril je vous avais parlé de mes partiels et de mes révisions, et bien j’ai eu les résultats hier de mon année et je l’ai validé ! Alors, je ne vous raconte pas l’état de soulagement et de joie dans lequel j’étais 🙂 Voila pour la petite parenthèse 😀
Place maintenant aux 3 auteurs qui ont été mis à l’honneur durant ce mois de Mai, le mien inclus :

Merci de votre participation et pour ces supers articles !!

♥♥♥ Concours 100 abonnés ♥♥♥

gif-scorbut-concours

Hello mes croq’mots !

Cette semaine pour ma plus grande joie, j’ai passé la barre des 100 abonnés 😀 Je tiens donc dans un premier temps à tous vous remercier de me suivre, de m’écrire des petits mots et de m’offrir le plaisir de partager avec vous mes lectures ! Depuis ma décision de me lancer dans l’aventure blogesque, mes lectures sont encore plus agréables et enrichissantes en sachant à l’avance que je vais pouvoir les partager avec vous, en discuter, découvrir d’autres horizons à travers vos blogs et vos lectures… En bref que du bonheur ! Donc toujours dans cette envie de vous remercier, je mets en place aujourd’hui un petit concours qui vous permettra de gagner l’un de mes derniers coup de cœur !

Mais, dis moi Nina, quels sont les lots ?

J’ai décidé de vous laisser le choix entre trois de mes derniers coups de cœur ! Chacun des livres est issu des œuvres des trois « Auteurs à l’honneur » que j’ai déjà réalisé depuis la création du RDV mensuel 🙂 Chaque livre sera accompagné d’un beau marque-page ! Alors, place aux livres :

Mais alors, comment participer et y a-t-il des règles ?

Rien de plus simple, je vous invite à me laisser en commentaire votre envie de participer au concours ainsi que le choix du livre qui vous donne envie, et ce jusqu’au 30 juin de cette année ! En ce qui concerne les règles, il faut simplement être abonné à mon blog et habiter en France… Je m’excuse d’avance pour ceux qui me suivent et habitent à l’étranger, malheureusement pour des raisons financières, je ne peux pas me permettre un envoi trop longue distance… :/
Un petit plus qui n’a rien d’obligatoire, l’abonnement à mon Facebook et/ou mon Instragram – dont vous trouverez les noms dans l’onglet « Contacts » – multipliera vos chances de gagner ! Si vous faites ce choix, dites le moi dans le commentaire accompagné du nom sous lequel vous vous êtes inscrits 🙂

Je vous dis à très vite et encore merci pour toute cette joie !

bandeau_concours

 

C’est Lundi, Que Lisez-vous ? #38

c'est lundi que lisez vous 2

Bien le bonjour à tous en ce Lundi au soleil comme chantait Cloclo, on se retrouve aujourd’hui pour notre RDV hebdo initié par Mallou et repris par Galleane :
Il vous suffit chaque lundi de répondre à ces trois questions :
  • Qu’ai-je lu la semaine passée?
  • Que vais-je lire ensuite?
  • Que suis-je en train de lire en ce moment?
Ensuite, RDV sur le blog de Galleane pour y laisser le lien vers votre article :)
Comme je vous l’avais écrit dans mon dernier « C’est Lundi », la semaine passée j’ai enfin lu une des dernières sorties poche d’un de mes auteurs chouchous :
« La nuit de feu » d’Eric-Emmanuel Schmitt

41lljfhqc5l-_sx339_bo1204203200_

Ce livre m’a transporté, bouleversé et profondément ébranlé dans certaines de mes certitudes. En bon prof de philo et excellent écrivain, Mr Schmitt a le don de toujours créer chez moi des dialogues intérieurs à la fin de la lecture de ses écrits. Mais celui-ci est encore d’un autre genre… Il n’offre pas une leçon de vie mais pour moi, il m’a offert une leçon sur la vie et sa conception… Un coup de cœur !
Après cette lecture spirituelle, je me suis lancée dans une lecture tout aussi passionnante sur l’esprit d’un homme…
« Les mille et une vies de Billy Milligan » de Daniel Keyes

41hsfuylqml-_sx311_bo1204203200_

Après plusieurs entretiens avec William Stanley Milligan – Billy Milligan – Daniel Keyes décide de répondre par l’affirmative à la demande de Billy de faire de sa vie un livre où l’on raconte toute son histoire. On découvre les faits dans un premier temps, de l’arrestation pour enlèvement et viol jusqu’au procès dont il sera le premier prévenu dans l’histoire à être acquitté pour irresponsabilité, du fait de sa personnalité multiple. Ensuite, l’auteur retrace la vie de Billy ainsi que les différentes apparitions des personnalités. Un livre poignant d’une incroyable richesse sur le plan psychologique mais aussi le récit d’une vie incroyablement triste d’un enfant puis d’un homme qui tente de se sauver du monde, des gens et de lui-même grâce à ses personnalités… Addictif !
Ensuite, je me dirigerai vers un aspect plus médical, ce qui complétera mon trio : spirituel, psychologique puis scientifique ! Je vous jure que je ne l’ai pas fait exprès !
« La vie, La mort, La vie » d’Erik Orsenna

la-vie-la-mort-la-vie-louis-pasteur-1822-1895

Erik Orsenna part sur les traces de l’éminent savant, du XIXème siècle, qui occupait son fauteuil avant lui à l’Académie Française, Louis Pasteur. Il retrace sa vie, celle de Marie et de leur famille ainsi que de leurs recherches, des prémices jusqu’à la victoire du vaccin contre la rage.
Et vous, que lisez-vous ?

 

« Glacé » de Bernard Minier

51st-y1yz8l-_sx303_bo1204203200_


Résumé :

Décembre 2008, dans une vallée encaissée des Pyrénées. Au petit matin, les ouvriers d’une centrale hydroélectrique découvrent le cadavre d’un cheval sans tête, accroché à la falaise glacée. Le même jour, une jeune psychologue prend son premier poste dans le centre psychiatrique de haute sécurité qui surplombe la vallée. Le commandant Servaz, 40 ans, flic hypocondriaque et intuitif, se voit confier cette enquête, la plus étrange de toute sa carrière. Pourquoi avoir tué ce cheval à 2 000 mètres d’altitude ? Serait-ce, pour Servaz, le début du cauchemar ?
Une atmosphère oppressante, une intrigue tendue à l ‘extrême, une plongée implacable dans nos peurs les plus secrètes, ce premier roman est une révélation !

Mon avis : ♥♥♥♥♥

Voilà un auteur dont j’intègre le nom à ma liste d’auteurs à suivre ! Premier livre paru de sa main et ayant reçu de nombreux prix, je peux vous assurer qu’après l’avoir lu, je comprends pourquoi !
On fait la connaissance du commandant Servaz qui sera le personnage récurrent des thrillers de l’auteur, un homme pertinent avec un instinct acéré, divorcé et père d’une ado un – gros- brin rebelle. Celui-ci est envoyé dans un village des Pyrénées en plein mois de décembre pour enquêter sur le meurtre sanglant d’un… Cheval ! A la fois étonné et indigné du remue-ménage mis en place pour ce crime, il comprend vite que le cheval en question à pour propriétaire un richissime PDG d’une multi-nationale et donc qu’il n’a d’autres choix que de réussir à mener à bien cette enquête. Puis, l’indignation laisse vite la place à l’intrigue, le commandant pressent que ce crime en prévient d’autres, intuition qui sera confirmée avec l’assassinat d’un pharmacien… S’ensuit une enquête mêlant passé et présent au cours de laquelle le commandant ne sera pas au bout de ses peines, à force de déterrer le passé celui-ci lui pète au visage, mais Servaz continue malgré la menace quitte à y laisser la vie… En parallèle de l’enquête, une jeune psychologue, Diane Berg, est embauchée dans un hôpital psychiatrique situé à quelques pas des incidents et réputé pour accueillir et traiter de dangereux criminels… Je vous laisse lire cette petite merveille pour connaître le lien entre l’Institut Wargnier, les meurtres du cheval et du pharmacien ainsi qu’une histoire vieille d’une vingtaine d’années 😉
L’auteur nous entraine avec lui dans l’oppression subit par les personnages, on se sent pris au piège et faisant intégralement partie de l’enquête. Sa plume est délectable pour plusieurs raisons mais celles qui m’ont le plus sauté aux yeux sont l’envie de coller au mieux à la réalité concernant tous les aspects du livre ainsi que le souci du détail. Un cocktail explosif pour un thriller, cela apporte une enquête profonde, non superficielle comme on peut en trouver parfois. On ressent donc l’enquête qui patauge puis un détail qui vient étayer les hypothèses, en confirmer d’autres ou en supprimer certaines. Bref, une vrai enquête comme celles-ci peuvent avoir lieu dans la vraie vie, sans dénouement arrivant comme un cheveu sur la soupe. Mais aussi, des décors magnifiquement bien décrits et des personnages humains dont on apprend, au fil des pages, des traits de personnalité, des souvenirs ou même des situations présentes, parfois dénués d’intérêt pour l’enquête mais qui donnent une réelle dimension à chacun d’eux. Au de-là de l’histoire du livre, l’auteur cherche à faire vivre la communauté des personnages qu’il cultivera dans les suites de ses écrits.
De plus, d’autres aspects m’ont particulièrement plu, comme les petites phrases latines que le commandant lance dans le livre, ou la psychologie apportée lors des paragraphes concernant l’Institut que l’on sent maitrisée. Bref, un sacré bonheur avec cette découverte qui me permet de vous affirmer que je vais lire la suite dans le courant du mois prochain 🙂

 

Enregistrer

Enregistrer

TAG « Mon rapport à la lecture »

518091_kollazh_kniga_lezha_chtenie_noch_trava_gigantskaya_2221x1288_www.Gde-Fon.com

Hello mes croq’mots !

Je vous retrouve aujourd’hui pour un TAG très chouette et je remercie Lou du blog Les Chroniques Books de Lou de m’avoir nominé 🙂 N’hésitez pas à aller jeter un œil à ce super blog !

Quel est ton rythme de lecture ?

Grande question ! C’est très très variable ! Tout dépend de mon planning pro, de mon planning révision pour la fac et de mon envie 🙂 Je vais donc avoir des périodes pleines où je vais pouvoir lire 200, voir 250 pages par jour et d’autres creuses, où je vais en lire à peine une cinquantaine… (heures pleines/heures creuses : non, je ne suis pas traumatisée par EDF ! haha).

Un ou plusieurs livres en même temps ?

Alors, en tant que lectrice, je n’aime pas lire deux livres ou plus en même temps mais le retour à l’école a eu raison de cette règle pour moi ! Du coup, pendant mon année, je lis un livre de « cours » et en même temps, un livre « loisirs ». Non pas que le « Dictionnaire philosophique » de Voltaire ou « Les Pensées » de Pascal ne soient pas intéressants hein mais après une bonne journée de révision ou de taf, j’aime me détendre dans un livre loisirs !

Papier ou e-book ?

Au risque de paraître conservatrice : PAPIER sans hésiter ! Je comprends le côté pratique de l’e-book et encore plus lorsque je regarde l’état de ma valise pour les vacances haha ! Mais, je n’y arrive pas… Le contact n’est pas le même, il me manque trop de choses : l’odeur, la texture, la beauté de certaines couvertures… En faite, l’objet en lui-même ! Ouais, je sais, j’suis un peu vieux jeu parfois !

Relis-tu tes livres ?

Oui, ça m’arrive bien que ce ne soit pas une habitude mais il y a certains livres que j’aime relire. M’enfin, ça reste rare quand même !

Quel genre de livre lis-tu principalement ?

Euhhhhh…. Ceux qui me donnent envie !! Haha. Non, franchement, j’ai pas de genre de prédilection, ça dépend des moments… Mais, pour le coup, le genre que je ne lis quasiment jamais, c’est le style romance. « Ils se cherchèrent et eurent beaucoup d’enfants », plus trop mon style 🙂

Quel est ton rapport avec ta PAL ?

C’est bien simple : quand je passe devant elle, je baisse les yeux ! Trop peur de me faire enguirlander ! Puis, c’est qu’elle est costaud en plus… Alors…. Attendez *CHUT* elle nous écoute !!!!

As-tu déjà eu une panne de lecture ? Que fais-tu pour en sortir ?

Oh oui et plus d’une même ! Dans ces cas-là, je me laisse tranquille. A quoi bon lire si c’est pour en ressentir aucun plaisir ?! Et lorsque je sens qu’une petite partie de moi se dit : « Tiens, je lirai bien un peu… Oh et puis non ! », j’essaie d’aller me balader en librairie et de m’offrir un livre qui me fait retirer le « Oh et puis non ! » de ma phrase 😉

Qu’est-ce qu’un lecteur ?

Inévitablement, c’est un être-humain (quoi que les chats parfois c’est à se demander ^^ ?!) et autre point crucial, le fait de lire. Aller, je dirai une personne qui lit et qui aime ça de surcroît !

Mes nominés pour ce TAG sont…

Lire en bullesBooks & TeaEnvolé de pagesFigures de style

C’est Lundi, Que Lisez-vous ? #37

c'est lundi que lisez vous 2

De retour pour notre RDV du Lundi après deux semaines d’absences scolaires ! Donc c’est parti, commençons par un petit rappel du principe de ce RDV initié par Mallou et repris par Galleane :
Il vous suffit chaque lundi de répondre à ces trois questions :
  • Qu’ai-je lu la semaine passée?
  • Que vais-je lire ensuite?
  • Que suis-je en train de lire en ce moment?
Ensuite, RDV sur le blog de Galleane pour y laisser le lien vers votre article :)
Pendant ces deux semaines de rythme soutenu je n’ai pas eu énormément de temps, mais j’ai fini la lecture d’un super thriller et du coup, d’une belle découverte d’auteur :
« Glacé » de Bernard Minier

51st-y1yz8l-_sx303_bo1204203200_

Un cheval tué et une mise en scène du corps abominable, un inspecteur surpris d’être envoyé sur cette affaire puis un autre meurtre tout aussi atroce. Parallèlement, Diane Berg est employée dans un Institut psychiatrique à haute sécurité dans le village des meurtres. Quel est le lien ? Une super histoire alambiquée où s’emmêle des situations passées et présentes, des décors magnifiques et un inspecteur Servaz auquel on s’attache. Je me suis régalée avec ce thriller qui joue bien avec le réel et la difficulté de mener une enquête. Bref, ravie de ma lecture et une promesse d’autres belles lectures avec cet auteur ! Ma chronique viendra d’ici peu 😉
J’ai commencé il y a peu la dernière sortie poche d’un de mes auteurs chouchous dont j’ai parlé :
« La nuit de feu » d’Eric-Emmanuel Schmitt

41lljfhqc5l-_sx339_bo1204203200_

Un voyage initiatique fait par l’auteur au Sud de l’Algérie à Tamanrasset. Un voyage autobiographique où l’homme se rencontre lui-même à 28 ans, ce récit poétique et captivant se révèle emplie de spiritualité.
Suite à cette lecture, je lirai un auteur qui m’avait tapé dans l’œil et une histoire qui me tarde de découvrir :
« Les mille et une vies de Billy Milligan » de Daniel Keyes

41hsfuylqml-_sx311_bo1204203200_

C’est l’analyse réelle de l’esprit de Billy Milligan dont il est question, l’analyse des 24 personnalités indépendantes les unes des autres qui vivent en lui, le tout sur fond d’enquêtes. Cela vous dit quelque chose : JACKPOT ! C’est l’homme qui à réellement vécu et est le héros du dernier film de Night Shyamalan. Après avoir vu le film qui m’a un peu déçue au niveau de l’aspect psychologique très peu traité, je me suis renseignée sur le vrai Billy Milligan. Et quel ne fût pas ma surprise et mon excitation, lorsque j’ai vu que Daniel Keyes avait écrit un livre sur lui découlant de plus d’une centaine de leurs entretiens ! Un sujet qui m’intéresse, un auteur que j’aime beaucoup et respecte énormément (auteur de « Des fleurs pour Algernon ») : bref, que du bonheur qui s’annonce quoi 🙂
Et vous, que lisez-vous ?