C’est Lundi, Que Lisez-vous ? #32

c'est lundi que lisez vous 2

C’est l’heure de notre RDV du Lundi initié par Mallou et repris par Galleane, le principe est simple et agréable :
Il vous suffit chaque lundi de répondre à ces trois questions :
  • Qu’ai-je lu la semaine passée?
  • Que vais-je lire ensuite?
  • Que suis-je en train de lire en ce moment?
Ensuite, RDV sur le blog de Galleane pour y laisser le lien vers votre article :)
La semaine passée, j’ai lu (enfin aux 3/4) un livre qui m’a bien déçu…
« L’Égoïste romantique » de Frédéric Beigbeder

51wwggkrezl-_sx302_bo1204203200_

Je l’ai trouvé plat, creux et sans réel fil conducteur. Bref, je l’ai abandonné malgré mon amour de la plume de l’auteur… Si vous voulez en savoir plus, je vous laisse consulter ma chronique.
Je suis actuellement en train de le lire un livre qui trône dans ma PAL depuis très longtemps !
« Endgame – L’appel » de James Frey et Nils Johnson-Shelton

l-appel

Je sais bien que la semaine dernière je vous avais sollicité pour m’aider à choisir ma prochaine lecture et ce livre ne faisait pas partie de la sélection… Mais tous ceux présentés au final, ne me donnaient pas envie sur l’instant T et après le naufrage avec Beigbeder, il fallait que je trouve une lecture qui me motive ! Du coup, je suis retombée sur celui-ci dans ma bibli et HOP ! Je suis ravie d’enfin découvrir ce riche univers et je trouve le travail des auteurs impressionnant mais j’attends d’avancer plus pour me prononcer d’avantage 🙂
Pour ma prochaine lecture, je vais lire un autre livre qui est depuis bien trop longtemps dans ma PAL…
« Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur » de Harper Lee

9782253115847-t

Il me fait très envie et puis, je ne sais pas parfois on laisse de côté des livres (en même temps vu les PAL conséquentes que l’on a tous !) alors que l’on veut les lire ! Bref, étrange mais là, je vais m’y plonger 🙂
Et vous, que lisez-vous ?

Enregistrer

Publicités

« Auteurs » à l’honneur #1 (nouveau RDV)

Hello mes croq’mots !

Alors, alors… Voyant tous les partages que l’on effectue au fil de nos blogs, à travers nos chroniques mais aussi à travers les rendez-vous crées par plusieurs d’entre nous, il m’est venue une idée qui j’espère vous plaira ! Car ce qui est génial avec la blogosphère, c’est que l’on a tous des univers différents, cela nous permet de découvrir des livres et de nous faire sortir de notre zone de confort livresque, avec souvent à la clé de belles découvertes !
Du coup, je me suis dit : « pourquoi ne pas pousser le partage un peu plus loin niveau conseils ? » car je pense que vous serez d’accord, dans nos articles, on parle de nos livres lus : coups de cœur, déception ou autres mais on ne parle que peu des auteurs en eux-même, sauf à travers la présentation de leur livre !
Voici donc l’idée (j’y viens enfin… Quelle bavarde !) : Et si une fois par mois, on dédiait un article appelé « (Nom de l’auteur) à l’honneur » à un de nos auteurs chouchous qui selon nous mérite d’être lu par nos copinautes ? Vous voyez le topo ? Photo de l’auteur, bref aperçu biographique, description de son genre, deux ou trois livres de lui qui nous ont marqués et surtout pourquoi il nous fait voyager ! Cela permettrai une autre approche du conseil et donc, pour celles et ceux qui veulent découvrir des auteurs, d’avoir juste à piocher dans nos blogs 🙂
Dans l’organisation, il suffirait pour chaque article de faire un bref résumé du principe du rendez-vous, comme pour le « C’est Lundi, Que Lisez-vous ? » de Galleane (qui m’a complètement inspiré dans le fonctionnement), un renvoi vers mon blog et il ne vous restera plus qu’a me mettre le lien vers votre chronique en commentaire ! Bref même fonctionnement, tout pareil que le « C’est Lundi » qui est très bien organisé et permet de se rendre facilement sur chacun des blogs participants 🙂 Pour ma part, je le ferai en début de mois et ensuite libre à vous de mettre votre chronique quand vous voulez (je mettrai à jour régulièrement vos noms et liens vers vos articles au cours du mois) !

Qu’en pensez-vous ?


En bonne élève que je suis, je vais me lancer pour ce mois avec un auteur fort connu mais qui me tient à cœur !
C’est donc l’heure du « Eric-Emmanuel SCHMITT à l’honneur » !

s__2_f542f4e53c5ccd1d67012517699a2bb6eric-emmanuel_schmitt

Né en 1960, Eric-Emmanuel SCHMITT est un homme aux multiples facettes : dramaturge à succès dans un premier temps, il devient même le directeur artistique d’un théâtre à Paris (pour ceux que cela intéresse, voici le lien du théâtre ici), auteur de romans et de nouvelles empreints de poésie et de leçon de vie, il est aussi amoureux de la musique et signe la traduction française des « Noces de Figaro » et de « Don Giovanni » et dernièrement il signe sa première BD chez Dupuis. En bref, un artiste  reconnu pour ses talents qui est également membre du jury du Prix Goncourt !
Cet auteur aborde toujours dans ces romans ou nouvelles soit des thèmes forts, soit la spiritualité et quelque soit l’histoire, je suis toujours ressorti grandi de la lecture de ses livres. C’est beau, profond, poétique, parfois chaotique mais il y a toujours de l’espoir dans ses lignes et on se laisse porter par nos émotions au gré de sa plume. J’ai été touché, plus d’une fois au bord des larmes selon le sujet, parfois en colère, ou le cœur rempli de joie mais il m’a toujours poussé à la réflexion et souvent sur des thèmes qui ne viendrait pas seul à l’esprit… Si vous voulez lire un livre qui vous marquera de X manière que ce soit, à coup sûr un roman signé SCHMITT sera celui-là !
Les trois livres que je vous recommande de lui sont :
« La part de l’autre » est le premier livre que j’ai lu de lui mais aussi le premier livre que j’ai chroniqué sur ce blog. Il nous plonge dans l’esprit monstrueux d’Hitler de façon objective, en jonglant entre Hitler, monstre que nous connaissons, et Adolf, l’homme qu’Hitler aurait peut-être pu devenir s’il avait été reçu aux Beaux-Arts. Ce roman est poignant et psychologiquement très intéressant, aucunement voyeuriste, l’auteur s’attache ici à comment l’homme est devenu ce monstre et non aux faits de guerre, même si évidemment des liens historiques sont présents.
« L’Évangile selon Pilate » est d’une beauté renversante, c’est un ballet entre la vie du Christ, Yéchoua, et son pseudo bourreau, Pilate. Alors bien sûr, l’angle par lequel on les voit nous les fait découvrir différemment, sous un angle humain dans le contexte historico-théologique de l’époque… Ne pensez pas aux clichés que peut renvoyer le titre, aucune propagande chrétienne, juste un message d’amour et une tentative de compréhension des faits.
Pour finir, « Ulysse from Bagdad » : histoire déstabilisante, profondément triste, atroce et sans pitié, encore plus cruelle car réelle. Saad est irakien. Saad veut quitter Bagdad. Saad veut survivre. Saad n’a pas le choix. Saad doit quitter son pays, sa patrie, sa famille pour la liberté. Pour l’Europe.  On suit son voyage… Si triste et pourtant si rempli d’espoir !
J’ai mis les liens vers mes chroniques (si réalisées) pour ceux qui veulent en savoir plus sur le livre !

Venez nombreux 🙂


Blogs participants et liens vers leur chronique :

« L’Égoïste romantique » de Frédéric Beigbeder

51wwggkrezl-_sx302_bo1204203200_


Résumé :

Cette histoire débute en l’an 2000. Oscar Dufresne a trente-quatre ans. C’est un écrivain fictif, comme il y a des malades imaginaires. Il tient son journal dans la presse pour que sa vie devienne passionnante. Il est égoïste, lâche, cynique et obsédé sexuel – bref c’est un homme comme les autres. Ainsi l’auteur définit-il son livre, journal d’un people et chronique d’une génération :  » Il faudrait inventer pour le délire dufresnien, en hommage à Malraux, la dénomination d’antijournal. C’est un miroir déformant que je promène le long de mon nombril. « 

Mon avis : ♥♥♥♥♥

Je ne pensais pas un jour mettre une telle note à un roman de Beigbeder, comme vous le savez probablement : il est provocateur, sale gosse, nombriliste à souhait, superficiel, cru… Bref, des qualités exceptionnelles pour un écrivain de sa catégorie 🙂 On aime ou on déteste, c’est clair et de mon côté, comme vous l’avez constaté pour ceux qui me suivent depuis quelques temps, j’adore cet auteur cynique et tête à claques ! Mais là ……………….
Pour mettre les choses à plat dès le début, j’ai abandonné aux 3/4 du roman donc peut-être ai-je loupé un rebondissement inouï à la fin (bien que j’en doute !). On suit Oscar Dufresnes, homme plein de fric, particulièrement détestable et pathétique, au travers d’un journal intime qu’il écrit – quasi – quotidiennement. Alors c’est la déferlante de peoples, de soirées, d’envies et de situations outrancières et sur ce point c’est assez ressemblant à ce que l’on a l’habitude de lire dans les romans de l’écrivain. De la semi-autobiographie qui nous fait rire par son fatalisme et son désespoir optimiste de la vie et des choses. Hors dans celui-ci le truc : c’est qu’on s’emmerde ! Littéralement !
Je m’explique : pour commencer tout est complètement décousu, des pensées par ci, une ou deux situations grotesques par là, un patchwork sans fond lié simplement par les jours qui s’enchaînent (bon allez si, il y a deux ou trois nanas qui reviennent souvent…) donc déjà, j’étais refroidie par ce fatras qui semble n’emmener nulle part. De plus, je suis habituée à la superficialité de Beigbeder mais là, c’est peut-être con mais je l’ai trouvé inutile, sans profondeur, juste placée là pour dire je suis superficiel et alors ! En principe, il joue toujours de celle-ci, en y incluant une sorte de sens, de critique, de consistance et pas ce puits sans fond ! Du coup, au début, je me suis motivé à continuer et puis à force, j’ai laissé tomber… Je n’aime pas abandonner mes lectures mais parfois, c’est salutaire et là, c’était le cas !
« Au secours, pardon » Mr Beigbeder, mais pour moi bien que fan, ce roman est un raté ! M’enfin, c’est pas bien grave, cela ne m’empêchera pas de me plonger dans les autres nés de votre plume ! – genre, la nana qui lui parle x)

 

C’est Lundi, Que Lisez-vous ? #31

c'est lundi que lisez vous 2

Voici le RDV du Lundi initié par Mallou et repris par Galleane, le principe est simple et agréable :
Il vous suffit chaque lundi de répondre à ces trois questions :
  • Qu’ai-je lu la semaine passée?
  • Que vais-je lire ensuite?
  • Que suis-je en train de lire en ce moment?
Ensuite, RDV sur le blog de Galleane pour y laisser le lien vers votre article :)
La semaine passée, j’ai fini un énième livre du King !
« Joyland » de Stephen King

9782253183969-001-t

J’ai beaucoup aimé cette ambiance horrifique de parc d’attraction hanté ainsi que la belle histoire d’amitié qui accompagne notre héros. En revanche, ça n’a pas été un coup de cœur mais j’ai été émue et complètement absorbée par l’histoire. Je détaillerai tout cela très prochainement dans une chronique 🙂
En ce moment, je suis en train de lire un autre de mes auteurs fétiches dont je vous ai parlé la semaine dernière…
« L’Égoïste romantique » de Frédéric Beigbeder

51wwggkrezl-_sx302_bo1204203200_

J’avoue que je suis un peu déconcertée par cette lecture, je retrouve la provoc’ et l’humour qui me plaît tant mais je ne sais pas… pour le moment, j’ai du mal à accrocher. Je verrai donc au fur et à mesure !
Pour la semaine prochaine, je ne sais pas trop encore… J’hésite entre plusieurs livres. Lequel vous me conseillez ?
Un panel bien hétéroclite ! x)
J’attends avec impatience vos conseils !
Et vous, que lisez-vous ?

« Mr Mercedes » de Stephen King

9782253132943-001-t


Résumé :

Midwest 2009. Un salon de l’emploi. Dans l’aube glacée, des centaines de chômeurs en quête d’un job font la queue. Soudain, une Mercedes rugissante fonce sur la foule, laissant dans son sillage huit morts et quinze blessés. Le chauffard, lui, s’est évanoui dans la brume avec sa voiture, sans laisser de traces. Un an plus tard. Bill Hodges, un flic à la retraite, reste obsédé par le massacre. Une lettre du tueur à la Mercedes va le sortir de la dépression et de l’ennui qui le guettent, le précipitant dans un redoutable jeu du chat et de la souris.
Avec ce polar très noir, véritable plongée dans le cerveau d’un psychopathe qui ferait passer Norman Bates pour un enfant de chœur, Stephen King démontre une fois encore son époustouflant talent de conteur, qui s’affranchit des frontières et des genres.

Mon avis : ♥♥♥♥♥

Prix Edgar-Allan-Poe 2015 du meilleur roman et sérieusement les petit loups, il le mérite grandement et même plus. C’est le premier volume d’une trilogie ayant pour personnage central, Bill Hodges, flic à la retraite torturé et suicidaire. Et pour ma part, je vais lire la suite plutôt deux fois qu’une 🙂
Revenons à Bill (pour planter le décor initial), imaginez la déprime d’un excellent flic à la retraite qui n’a plus que la télé et ces émissions de merde pour combler ses journées. Plus les jours passent, plus il déprime et plus il joue de près avec le flingue de son père… Puis, un matin il reçoit une lettre de « Mr Mercedes », un tueur (ou terroriste) qui à fait 8 victimes et de multiples blessés en leur fonçant dessus en voiture. La lettre est provocante, immonde et le tueur cherche le dialogue avec notre bon vieux Hodges. On voit alors, le héros sortir de sa torpeur et revenir à la vie pour tenter de résoudre cette affaire jusqu’ici irrésolue.
Et là, vous vous dites : « Ouais, décor et personnage typique des thrillers/polars que ce soit à la télé ou en roman ! ». Je ne peux qu’acquiescer sur ce point de départ, mais c’est sans compter sur le talent de notre écrivain… Il nous apporte ce petit plus qui fait que pas une seconde vous aurez envie de poser le livre ou de comparer ses personnages à n’importe lesquels que vous avez déjà connus ! King nous fait frissonner d’horreur en nous plongeant dans la tête du meurtrier, le livre s’articulant entre l’avancée de Bill et ses aventures, et celles du tueur. En tant que lecteurs, on sait donc quasiment dès le début le nom et l’histoire de cette raclure, ce qui m’a fait repenser à un livre que j’avais beaucoup aimé (bien qu’atroce) « La mort est mon métier » de Robert Merle et l’on sent la pression grandir et l’étau se resserrer de plus en plus sur Hodges.
En bref, j’ai été hypnotisé et je suis plus qu’impatiente de lire la suite. La seule ombre au tableau est le côté mystique du roman qui vous fera automatiquement penser aux horribles attentats que la France a connu… Écrit en amont, il sonne presque comme une « prophétie » et c’est assez déstabilisant et horriblement triste. Mais pour finir sur une note positive, si vous doutez de la possibilité de King de nous faire vibrer avec un polar classique, lisez-le et voyez par vous-même !

coup de coeur

 

C’est Lundi Que Lisez-vous ? #30

c'est lundi que lisez vous 2

Il est l’heure de notre RDV du Lundi initié par Mallou et repris par Galleane, le principe est simple, agréable et permet de suivre un peu vos lectures 🙂
Il vous suffit chaque lundi de répondre à ces trois questions :
  • Qu’ai-je lu la semaine passée?
  • Que vais-je lire ensuite?
  • Que suis-je en train de lire en ce moment?
Ensuite, RDV sur le blog de Galleane pour y laisser le lien vers votre article :)
La semaine dernière, j’ai lu deux livres complètement différents l’un de l’autre :
« Mr Mercedes » de Stephen King et « Le mur » de Jean-Paul Sartre
J’ai été complétement baba de ce thriller/policier de la plume de King, bon déjà je suis bonne cliente vu qu’il est l’un de mes auteurs chouchous mais là : juste fabuleux, à dévorer sans modération ! Les personnages ont ce petit plus, bien qu’ils suivent la trame connue des thrillers (le vieux flic à la retraite qui s’accroche à une vieille affaire, le jeune prodige et même le chien gentil – pas Howie le Chien Gentil, là on serait dans Joyland sinon – mais le brave toutou quoi et la damoiselle en détresse….). Bref, du bonheur ! J’en ferai une chronique dès que possible 😉 Pour ce qui est de Sartre, ce livre est un petit recueil de cinq nouvelles : de l’existentialisme à l’état pur ! J’ai beaucoup aimé la première, celle appelée « Le mur » justement, les autres m’ont moins séduites même si j’ai aimé le fond sur certaines. M’enfin, je ne m’étale pas et réserve mes commentaires pour ma future chronique.
En ce moment, je lis – encore – un King, je crois que je suis dans une phase King XD
« Joyland » de Stephen King

9782253183969-001-t

J’en suis un peu près à la moitié et bien sûr, je ne suis pas déçue. C’est une valeur sûre, même si j’ai une ou deux choses qui m’embêtent mais j’attends la fin, avec King il peut tout arriver !!!
Après, je pense lire un autre de mes auteurs chouchous :
« L’Égoïste romantique » de Frédéric Beigbeder

51wwggkrezl-_sx302_bo1204203200_

J’ai hâte !
Et vous, que lisez-vous ?

 

 

« Harry Potter et l’enfant maudit » de J.K.Rowling, John Tiffany et Jack Thorne

harry-potter-et-l-enfant-maudit

Mon avis : ♥♥♥♥♥

La critique à été bien dur avec cette pièce de théâtre ! J’en ai entendu de toutes les couleurs, si bien que le jour J de l’achat j’ai même hésité à attendre la sortie poche pour me lancer… Et puis, mon amour d’adolescente pour Harry à pris le dessus et j’ai filé en caisse ! Et JE LE REMERCIE !!!! Quel régal ça a été de replonger dans mon univers favoris !
Je ne cache pas que je comprends les critiques : « c’est du déjà vu », « J.K. Rowling essaie de refaire vivre une histoire déjà fini » ect ect… En effet, si vous cherchez un renouveau ou de l’inédit, vous serez déçu. Mais pour ma part qui ne cherchait justement que la continuité du génie et de la magie de l’auteure, j’ai été servi !
On suit ici Albus, le fils de Harry et Ginny, qui trouve bien dur d’être le fils d’un personnage si important et courageux que son papa, et Scorpius, fils de Drago, pas gâté par la nature vous vous direz !!! C’est une histoire d’amitié improbable entre les deux et une histoire de présent et de passé qui s’emmêlent. Ensuite au programme vous avez  de l’évasion, des déplacements dans le temps et évidemment les forces du mal, avec un Voldemort qui nous réapparait un peu… Mais je ne vous en dis pas plus, je n’ai envie de dénaturer votre lecture. Si vous aimez l’univers, foncez !
On replonge intégralement dans le Poudlard que l’on connait avec la relève de nos héros (à travers leurs enfants), j’ai adoré voir évoluer ces enfants et voir Harry, Hermione, Ron et Ginny adultes et encore si liés. En bref, j’ai aimé répondre à toutes les questions que je me posais après avoir fini le dernier tome, il y a tant d’années. Le trio d’écriture fonctionne bien et le format de la pièce est très bien exploité, la seule chose à dire est que, du coup, je l’ai dévoré deux fois plus vite XD
Je crois que l’on peut dire tout ce que l’on veut, Harry à été pour toute une génération si galvanisant et « innovateur » que ce sera toujours aussi délectable de poursuivre la lecture de ses aventures, pour nous. Alors je dis un grand OUI à ce livre et je rêve même d’aller voir la pièce ! Tout comme je rêve que J. K. Rowling poursuivre cette histoire et relance la saga… Même si je sais que ce n’est absolument pas à l’ordre du jour, je me dis qu’avec Harry tout est possible 😉