Mon samedi « Femina »

Le samedi est arrivé et ouvrant la boutique, j’ai mon petit magasine de nana qui accompagne le journal local ! Alors mon rituel du samedi « Femina » peut commencer =)

IMAG0222

C’est escorté de mon fidèle acolyte, « mon café allongé dégage brouillard du matin » que ma lecture commence. Je détaille, évidemment, les pages mode, beauté, santé et forme mais passons ces articles quoi que très intéressant car ici, ce n’est pas le sujet. Même si je dois dire que je me dis plus d’une fois en les lisant que je ne peux pas le nier « je suis bien une nana » 😀
Ce magazine est également doté d’une actu livres que je ne rate sous aucun prétexte, je me suis alors dit ce matin que j’aimerais bien la partager avec vous !!! Du coup, je vous proposerais tous les samedi, le RDV « Mon samedi Fémina » avec les livres proposés dans le magasine ainsi que leurs résumés. Vous pouvez avec grand plaisir agrémenter de vos actus livres ou de vos commentaires et liens vers des articles (au contraire, n’hésitez surtout pas ! Même si ma PaL a du mal à diminuer, je ne peux m’empêcher de la remplir).
Aujourd’hui, c’est une spécial polars et je suis ravie de démarrer ces RDV hebdomadaires par cette catégorie que j’affectionne beaucoup.

 

Voici le programme de la semaine en image :

Le premier livre proposé est : « Famille parfaite » de Lisa Gardner

famille parfaite

« On attend toujours avec impatience chaque nouveau livre de Lisa Gardner (la Maison d’à côté, les Morsures du passé, Arrêtez-moi) surnommée non sans raison l’une des reines du suspense au États-Unis. Sa famille parfaite, Justin et Libby, un couple modèle de la bonne société de Boston, mène une vie de rêve avec leur ravissante adolescente de 15 ans. Mais, un matin, ils disparaissent sans laisser la moindre trace. Ont-il été enlevés ou tués? La détective Tessa Leoni, qui se méfie des apparences et de cette existence a priori de rêve, est persuadée qu’il s’agit d’un enlèvement. L’enquête va plonger le lecteur dans un suspence haletant en dévoilant les tourments de l’âme humaine. Quant au final spectaculaire, il fait – enfin ! -tomber les masques en confirmant que nul n’est au-dessus de tout soupçon. Chapeau miss Gardner ! »

Continuons… « Le Fils » de Jo Nesbo

le fils

« La vengeance est un plat qui se mange froid, en Norvège aussi. Jo Nesbo en fait la brillante démonstration dans son treizième thriller qui met en scène un jeune junkie emprisonné qui se laisse accuser de crimes commis par les pires crapules. Un jour pourtant, il s’évade avec une seule idée en tête : punir tous ceux qui ont entraîné le suicide de son père policier. C’est le moment où l’inspecteur Simon Kefas apparaît pour le traquer. Chez Jo Nesbo, les frontières entre le bien et le mal sont troubles, la corruption gangrène la société et les anges exterminateurs ont aussi des sentiments. Plus de cinq cents pages menées de main de maître qui plongent dans la complexité humaine et la dualité des individus avec Oslo en toile de fond. Totalement addictif, on adopte ce Fils« 

« Une autre vie » de S. J. Watson

une autre vie

« Son précédent romain Avant d’aller dormir a connu un tel succès que le nouvel opus de l’auteur était attendu avec angoisse par ses admirateurs. Pouvait-il faire aussi bien? La réponse est oui. Julia est une femme au foyer londonienne qui mène une vie sans surprise avec son mari et son fils. Son quotidien bascule le jour où elle apprend l’assassinat de sa jeune soeur, Kate, à Paris. Même si elles s’étaient perdues de vue, Julia ne parvient pas à faire son deuil et décide de se rendre à Paris afin de comprendre ce qui est arrivé. Elle découvre que sa sœur fréquentait un site d’escort girls en ligne, prend son identité afin de découvrir qui l’a tuée et met alors le doigt dans un engrenage dangereux. S.J. Watson brosse un passionnant portrait de femme prétexte à une histoire haletante et riches en fausses pistes. Attention, vous n’allez plus pouvoir vous passer de cet écrivain diabolique. »

« Ce monde disparu » de Dennis Lehane

ce monde disparu

« Retour en grande forme pour l’auteur de Mystic River et de Gone Baby Gone. D’ailleurs, son dernier polar crépusculaire a des allures de Parrain tant il nous introduit dans le monde de la mafia. La guerre gronde en Europe en 1943 et, pendant ce temps, un autre conflit se déroule en Floride. Un contrat pèse sur la tête de Joe Coughlin, veuf, père de Tomas, 9 ans, poursuivi par des visions hallucinogènes et retiré des affaires. Dennis Lehane signe là une tragédie grecque, dont on devine que personne ne sortira indemne puisque la rédemption à un prix et c’est souvent celui de la vie. Le lecteur, lui, assiste à cette inéluctable emprise du mal, fasciné par la densité du récit auquel se mêle aussi une réflexion sur la paternité et la filiation. Assurément, un futur classique du roman noir. »

« Ils savent tout de vous » de Iain Levison

ils savent tout de vous

« On a tous un jour imaginé lire dans les pensées des autres. Réjouissant ou infernal? Pour l’auteur américain Iain Levison, la réponse est claire : c’est un cauchemar. Que vit Snowe, flic intègre du Michigan, et Denny, prisonnier du couloir de la mort. Mais pourquoi des agents du FBI semblent tant s’intéresser à ces deux télépathes et surtout comment savent-ils qu’ils possèdent ce don? Quel roman intelligent ! Drôle et haletant, comme tout polar digne de ce nom, mais aussi prophétique : Levison nous plonge dans une Amérique terrifiante, obsédée par une technologie de pointe qui contrôle tout et tout le monde. Big Brother serait-il de retour? »

« Le doute » de S.K Tremayne

le doute

« Ce roman, presque gothique, nous conduit dans l’une de ces îles d’Écosse isolées, où vit la famille Moorcroft. Angue et Sarah s’y sont installés après avoir vécu le pire des drames : l’une de leurs jumelles, Lydia, est morte accidentellement. La survivante, Kirstie, ne se remet pas de cette perte et sème le trouble dans l’esprit de sa mère : est-elle vraiment Kirstie ou plutôt Lydia comme elle l’affirme? Dans un décor sauvage et fantomatique, l’auteur britannique ne lâche pas son lecteur. Si on tressaille souvent, on est surtout bouleversé par la solitude d’une petite fille qui a perdu son double et par l’insoutenable culpabilité des parents. »
Et voila pour cette semaine ! Comme je vous l’ai dit plus haut, n’hésitez pas à me laisser vos commentaires, impressions, avis ou vos actu livres. Et si vous en avez déjà lu un à me mettre le lien de votre article 🙂

 

A la semaine prochaine pour d’autres découvertes !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s